Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  

Bienvenue à MADRILLYWOOD ! Un petit message pour les 5 ans du forum vous attend, ici ! Toute l'équipe vous souhaite une excellente année ainsi que beaucoup de bonheur ! Très prochainement, la TEAM vous promet de nombreux PV ainsi que des scénario ICI... - Gossip Girl est de retour parmi nous, alors prenez garde à vous -


Partagez | 
 

 Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kenzo S. Caldwell-Lewis
▌INSCRIT LE : 29/05/2011
▌MESSAGES : 95
▌AUTRES COMPTES : /
▌AGE : 25
▌CRÉDITS : <c>Didi
▌PSEUDO : (aa)
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa    Dim 15 Avr - 20:33


Kenzo était un petit garçon qui habituellement croquait la vie à pleine dent, pourtant quelques chose n'allait pas depuis plusieurs semaines. A la maison, il faisait croire à sa mère que tout allait pour le mieux à l'école. En effet, depuis la mort de son père, le petit garçon essayait tant bien que mal d’arracher un sourire à sa mère. Léa sa maman semblait faire doucement le deuil de son défunt mari Nolan. Pourtant, Kenzo de son côté n’avait pas réussi à oublier le visage de son papa. La photo qu’il a de son père auprès de son lit en témoigne. Et même s’il ne dit jamais ouvertement que son papa lui manque, c’était bel et bien le cas. Sans vraiment le savoir, la date de sa mort approchait à grand pas et c’est certainement inconsciemment que cela jouait sur le moral de Kenzo. Ce matin là, Léa avait habillé son fils et lui avait fait prendre son petit déjeuner pour l’emmener à l’école. - Kenzo dépêche toi s’il te plait, je vais être en retard à mon rendez-vous ! Kenzo ne semblait guère motiver à aller à l’école aujourd’hui. Le petit garçon trainait son sac par terre tout en sortant de la maison lentement. Kenzo avait mal dormi et cela se lisait sur son visage. Mais Léa était tellement pressée ce matin-là qu’elle ne fit pas attention à la tête que pouvait avoir son bébé. Léa attrapa la main de son fils pour qu’il avance plus vite. Au vu des pas de gens que faisait sa mère, Kenzo était obligé de courir à côté d’elle pour pouvoir rattraper son retard. Une poignée de minutes plus tard, le petit garçon et sa maman se trouvaient devant l’école. Léa prit tout de même le temps de l’emmener jusqu’à sa classe. Elle embrassa Sullivan sous les yeux attendris de sa maîtresse puis avant de ne disparaitre dans la salle de classe, Kenzo envoya un bisou à sa mère puis tourna les talons pour se mettre au chaud. Gi

La matinée passa relativement vite, les enfants avaient chanté afin de se préparer pour la chorale de fin d’année. La maîtresse leur avait tout de même laissé une demi heure de récréation afin qu’ils puissent en profiter. En ce début d’après-midi, Miss Sanchez la maîtresse demanda à ses élèves de dessiner quelque chose qui les rendait triste. Kenzo assit sur sa chaise resta un long moment devant sa feuille totalement blanche, comme si l’inspiration ne lui venait pas. Puis il se dessina lui levant la tête au ciel et gribouilla un ange au dessus des nuages. Il avait laissé sur son visage quelques larmes qui reflétaient ce qu’il ressentait en ce moment. Sa maîtresse ramassa les devoirs puis elle laisse ses élèves sortir avant le goûter. Jetant un coup d’œil aux dessins effectués, Miss Sanchez s’arrêta sur celui de Kenzo qui l’intrigua grandement. Elle ne comprenait pas bien, pourquoi il avait dessiné ceci. Prenant le dessin dans ses mains, elle prit son téléphone personnel puis alla chercher le numéro de la mère de Kenzo dans les papiers administratif. Une fois qu’elle eut trouvé le numéro de téléphone, la jeune femme s’éclipsa puis appela Léa. Manque de chance pour la maîtresse, cette dernière tomba sur sa messagerie. Madame Lewis, c’est Madame Sanchez la maîtresse de votre fils. J’aurais aimé vous parlez après la classe concernant Kenzo et ce qu’il se passe en ce moment. Merci de me rappeler au plus vite ou de venir le récupérer après la classe. C’est important. Je vous remercie, au revoir

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When I see your face, There's not a thing that I would change, Cause you're amazing, Just the way you are, And when you smile, The whole world stops and stares for a while, Cause girl you're amazing, Just the way you are. MOM' WHEN YOU SMILE, I'M FEELING GOOD
Revenir en haut Aller en bas

Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 29
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa    Jeu 19 Avr - 18:34

    Cette année, Mini Doudou découvrait les joies de l'école. Cela avait permis à Léa d'avoir plus de temps à consacré à son travail et surtout plus de temps à elle. Mais dès 16h, Kenzo était de retour à la maison et c'était une nouvelle course qui débutait. Kenzo racontait la totalité de sa journée à sa maman tout en prenant son gouter. Léa, assise en face d'un thé, adorait ce moment, elle le dégustait avec plaisir. Kenzo avait la tchatche et Léa adorait l'écouter. Peut être parce qu'il ressemblait de plus en plus à Nolan et qu'au fond d'elle, elle n'avait jamais réussit à faire le deuil. La vie de Léa était un peu potache en ce moment. Elle ne savait plus vraiment quoi faire, si elle devait s'éclater comme avant ou alors consacrer sa vie entière à son fils. Elle comprenait à présent le dilemme dans lequel se trouvait les femmes célibataires et mamans. Léa qui vivait le bonheur parfait avait perdu une bonne partie de sa raison de vivre. Nolan, l'homme qu'elle aimait plus que tout n'était plus de ce monde et cette tragédie avait fait l'effet d'une bombe dans le quotidien de la famille à présent séparée. Kenzo ne grandissait pas comme les autres, il n'avait pas de repère paternel et tous les efforts de Léa ne suffisait pas à remplacer la place d'un père. Elle le savait mais n'avait pas le choix.

    Ce matin, comme chaque matin depuis septembre c'était la course. Kenzo ne se dépêchait pas et il avait fait tout un foin parce qu'il n'aimait pas la chemise que sa maman lui avait sortie. Léa était une maman autoritaire mais surtout qui suivait à la lettre les tendances. Alors il était hors de question pour elle d'avoir un fils mal habillé. Et souvent, si Kenzo boudait sa tenue au début, il finissait par la trouver bien et se dandinait à travers le salon, du chocolat venant des BN plein la bouche. Alors que Kenzo regardait la télévision en déjeunant, Léa courait dans la salle de bain. Elle prenait sa douche avant le lever du petit, alors ce passage n'était qu'une question de détail. Maquillage, choix de bijoux et de chaussure et une touche de parfum. Léa avait enfilé aujourd'hui un haut en dentelle couleur camelle, un jean ultra slim et une paire d'escarpin beige. Léa, en tant que styliste ne sortait jamais sans être habillé à la perfection. Comme a chaque fois, l'objectif du matin était de faire en sorte que Kenzo n'arrive pas en retard. Et le timing fut parfait, car après dix minutes de trajet, Kenzo se trouva dans la cours de récré, arrivé à bon port. Léa souffla avant de repartir en direction de son agence, elle habillait aujourd'hui une horde de mannequin pour un photoshoot pour Jean Paul Gauthier. La journée se déroula sans encombres, Léa agissait en parfaite professionnelle et elle reçut quelques compliments. Vers 14h30 , Léa regarda son cellulaire et remarqua qu'elle avait un appel manqué ainsi qu'un message. Elle l'écouta et fronça les sourcils. Elle sentit une colère grimper en elle. Elle le savait, Kenzo avait du faire une bêtise de la taille d'un éléphant. Elle rappela alors instantanément la maîtresse. Et tomba elle aussi sur la message.
    - Bonjour Madame Sanchez, C'est Madame Lewis, j'ai reçu votre message. Je suis en plein travail donc je ne peux pas me déplacer tout de suite, mais je serais là à la sortie des classes. J'espère qu'il n'a rien fait de trop grave. Bonne après midi Madame, au revoir.

    Léa passa la journée à se demander ce que son petit montre avait pu bien faire. Elle se libéra comme prévu à 16h et gara la voiture sur le parking en face de la maternelle. Elle regarda les dizaines d'enfants retourner chez eux et elle entra dans la classe de Kenzo. Elle posa directement ses yeux sur le petit, qui se tenait dans un coin. Puis son regard se tourna vers la maîtresse, elle lui sourit et lui serra aimablement la main. Elle attendait de voir ce que la maîtresse avait à lui annoncer.

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas

Kenzo S. Caldwell-Lewis
▌INSCRIT LE : 29/05/2011
▌MESSAGES : 95
▌AUTRES COMPTES : /
▌AGE : 25
▌CRÉDITS : <c>Didi
▌PSEUDO : (aa)
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa    Jeu 19 Avr - 20:24

Kenzo était un petit garçon pleine de vie, et ça personne ne le lui reprochait. Surtout depuis le drame que sa mère et lui ont vécu il y a de cela 1an environ. Pourtant, ce matin-là, Kenzo ne semblait pas au top de sa forme. Il trainait des pieds et ne paraissait pas motiver pour aller à l'école. Pourtant, lorsqu'il se trouvait avec ces petits camarades et sa maîtresse, le petit garçon se sentait vraiment à l'aise. Il se sentait si à l'aise parfois qu'il reproduisait les bêtises qu'il faisait à la maison. Une fois, il s'était fait attrapé avec un de ces petits camarades à repeindre le couloir de l'école parce que soit disant la couleur ne leur plaisaient pas. Il fallait avoir du culot pour faire ce genre de chose et visiblement, Kenzo n'avait pas froid aux yeux et en plus de cela, il entrainait ses copains vers la mauvaise pente. Ce n'était pas la première fois que Léa se faisait convoquer par la maîtresse de son fils, donc c'était tout à fait légitime qu'elle se pose des questions sur ce qu'il avait. Sauf que cette fois-ci, Kenzo n'avait rien fait de mal. Bien au contraire, le petit avait simplement dessiné ce qu'il ressentait depuis quelques temps. Léa ne l'avait pas remarqué pour la simple et bonne raison que son fils préférait la voir sourire et lui faire des câlins plutôt que de pleurer dans son lit seule. Il l'avait surprise plus d'une fois assise dans son lit à pleurer à chaude larme, tout en étant consoler par Louna, qui n'était autre que la soeur jumelle de Léa. Kenzo se cachait souvent derrière la porte pour écouter ce qu'il se disait. Il savait pertinemment que son papa s'appelait Nolan, et sa maman ne cessait de parler de lui à Louna. Depuis, les choses s'étaient relativement calmées. Léa avait trouvé un boulot qui lui demandait tellement d'énergie qu'elle n'avait pas le temps de penser à son malheur. En effet, la jeune maman ne pensait qu'à son boulot et bien évidemment à son fils pour qui elle aurait donné sa vie, s'il lui arrivait quelque chose.

Assis sur les pouffes de la classe, Kenzo, son sac sur le dos, attendait tranquillement sa maman. Les mains fermés, il s'amusait avec ces doigts, pour faire passer le temps. Les derniers élèves quittèrent la pièce tandis que lui, restait là sans bouger. Lorsqu'il entendit sa maîtresse saluait sa mère, Kenzo se leva en souriant content de retrouver sa petite maman après une longue journée comme celle-ci. Forte heureusement, en petite section on faisait encore la sieste sinon, imaginez un peu la tête que Sullivan aurait.. Kenzo, je vais te laisser avec Maria quelques minutes, il faut que je parle à ta maman... Le petit se laissa tomber dans les pouffes tout en regardant Maria qui nettoyait le tableau noir. Elle lui demanda s'il voulait l'aider et le petit acquiesça tout en prenant l'éponge avec lui.

Plus loin, Léa et Miss Sanchez s'étaient écartées d'eux afin de parler tranquillement. La maîtresse de Kenzo tenait visiblement un dessin sous le bras. Elle ne savait pas vraiment comment elle devait réagir face à ce genre de chose. Elle fit signe à Léa de s'asseoir, puis elle la succéda quelques secondes après. Si je vous ai fait venir aujourd'hui, ce n'est pas à cause de son comportement rassurez-vous. Il est même exemplaire depuis le début de la semaine... Cependant, j'aimerais vous montrer le dessin qu'il a fait cet après-midi. J'ai donné un thème, sur ce qui les rendaient le plus triste. Et regardez ce que Kenzo a fait... Miss Sanchez sortit le dessin qu'elle posa devant Léa. Sur la feuille, on apercevait très clairement un petit bonhomme avec les joues noyaient par les larmes, un ange au dessus des nuages et une femme qui elle aussi pleurait. Mais les trois personnages du dessin étaient tous à des extrémités de la feuille. Alors que Léa découvrait le dessin réalisé par son fils. Son petit bout lui ne se doutait pas un seul instant de la polémique que faisait son dessin. Il s'amusa avec Maria à nettoyer le tableau.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When I see your face, There's not a thing that I would change, Cause you're amazing, Just the way you are, And when you smile, The whole world stops and stares for a while, Cause girl you're amazing, Just the way you are. MOM' WHEN YOU SMILE, I'M FEELING GOOD
Revenir en haut Aller en bas

Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 29
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa    Jeu 3 Mai - 10:06

    Léa avait passé la journée à se demander ce que son petit monstre de fils avait bien pu faire comme bêtise. Il faut dire que mini doudou excellait dans cette discipline. Mais Léa savait que cette tendance à se faire remarquer n'était pas anodine. Kenzo vivait sans repère paternel et la jeune femme avait eu bien des moments d'égarement. Elle savait qu'elle avait sa part de responsabilité mais elle ne devait pas faiblir. Elle devait endosser le rôle de mère et rester autoritaire. Kenzo devait comprendre qu'il ne pouvait pas tout faire, il devait comprendre les limites et c'était justement là que ça flanchait. Kenzo ne se donnait aucune limite. Il commençait cependant à comprendre quelques points quand il était à la maison mais elle savait très bien que chez Tyson ou Louna, le petit recommençait ces bêtises. Tyson passait son temps à faire descendre Kenzo des tables et de lui rappelez qu'il ne fallait pas courir avec un couteau, même si celui ci était en plastique. Mais Kenzo ne parvenait pas à comprendre que certaines situations étaient dangereuse pour lui. C'était encore un enfant, et Léa le savait. Et c'est pour cette raison qu'elle s'était rendu à la maternelle, elle voulait montrer à Kenzo qu'elle n'était jamais bien loin. Mais n'allez pas croire que Kenzo était un petit démon à plein temps, loin de là, à côté de ça, il était un petit garçon curieux, intelligent et très réactif.

    Alors que la jeune femme pénétrait dans la classe, son regard se posa vers Kenzo, elle ne put s'empêcher de faire les yeux noirs mais le petit semblait tellement serein que cela l'interpela. D'habitude, Kenzo avait une expression toute particulière quand il venait de faire une bêtise et elle ne retrouva pas ce regard chez son fils. Elle commença alors à s’inquiéter. Kenzo sourit même à sa mère, chose qu'il ne faisait jamais lorsqu'il était fautif. Léa lui rendit alors un sourire, comprenant que ce n'était pas pour ça qu'elle était là. La maîtresse proposa à Kenzo d'aller voir Maria dans la pièce d'à côté pour l'aider à nettoyer le tableau. Kenzo s’exécuta et Léa mis toute son intention sur Madame Sanchez. Elle l'invita à prendre place à son bureau. Léa posa son sac à terre et plongea son regard inquiet dans celui de la maîtresse. Elle l'écouta attentivement puis posa son regard sur le dessin. Le coeur de Léa rata un battement. Elle regardait le dessin, avec un mélange de tristesse, d'incompréhension, de peur et de culpabilité. Elle sentit les larmes grimper au bord de ses yeux mais se retenu de les verser. La maîtresse allait certainement voir que Léa était sur le point de pleurer mais cela n'était pas très grave. Léa réalisait à quel point Kenzo était affecté par la mort de Nolan, son père. Et elle réalisa aussi qu'elle n'en parlait jamais avec son fils. Elle était très maladroite quand il s'agissait d'aborder la mort avec Kenzo. Elle regarda la maîtresse, peinant à quitter le dessin de ses yeux. Léa ne savait absolument pas quoi dire, elle se sentait désarmée face à Madame Sanchez. Elle tenta de parler, entrouvrant la bouche, mais aucun son ne parvenait à sortir. Le monde s'était arrêté et la pire des douleurs était de savoir que Kenzo souffrait de cette absence.

    - Je ne sais pas quoi dire .. J'ignorais à quel point Kenzo était affecté par la disparition de son père, il était si petit lorsque cela est arrivé, il doit se poser des tas de questions et je n'ai jamais essayé d'en parler avec lui. Je n'en ai pas le courage.

    Léa tourna la tête vers la gauche, rivant son regard vers l'autre bout de la pièce, Kenzo se trouvait juste derrière ce mur. Elle avait envie de le prendre dans ses bras, de s'excuser d'avoir été aussi lointaine dans ses propos concernant son père. Elle était totalement perdue, elle avait besoin de repères.

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa    

Revenir en haut Aller en bas
 

Well, mom, teacher & me but where is dad ? | Léa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tomoya Misaki (kamen Teacher)
» Great Teacher Onizuka(GTO)
» private teacher {pv ; zoey}
» a teacher ? you ? (samuel)
» There is no recipe to be a great teacher, that's what is unique about them. ۞ Tobias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
x Madrillywood x :: Madrillywood City :: Las calles de Familia :: Crèche privée-