Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  

Bienvenue à MADRILLYWOOD ! Un petit message pour les 5 ans du forum vous attend, ici ! Toute l'équipe vous souhaite une excellente année ainsi que beaucoup de bonheur ! Très prochainement, la TEAM vous promet de nombreux PV ainsi que des scénario ICI... - Gossip Girl est de retour parmi nous, alors prenez garde à vous -


Partagez | 
 

 Table 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gossip Girl
▌INSCRIT LE : 17/09/2009
▌MESSAGES : 64
▌AUTRES COMPTES : Vous observer
▌AGE : 27
▌LOVE : I Know You Love Me XoXo
▌CRÉDITS : Mystère Smile
▌PSEUDO : Gossip Girl
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE:
♥ I WRITE:
♥ AVATAR:
MessageSujet: Table 1   Sam 11 Fév - 14:53


Table 1 : Ordre de passage


Misha Van Der Wolkoff
Tyson W. Lewis
Lysandra M.J Nielsen
Dorian W. Livingston
Alice C. Marquez
Kenzo S. Caldwell-Lewis

RAPPEL : Après 3 jours sans réponse, la personne perd sa place


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Misha Van Der Wolkoff
▌INSCRIT LE : 09/01/2012
▌MESSAGES : 49
▌AUTRES COMPTES : Stewart/Sanders/Livingston
▌AGE : 28
▌CRÉDITS : Avatar : Faith
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Table 1   Sam 11 Fév - 19:18


    Misha adorait littéralement les bals, c’est pour cette raison qu’elle n’avait su résister à l’envie d’y participer. Elle se rendait bien compte que son frère serait présent, à une autre table, mais elle s’en fichait totalement. Elle n’allait pas passer la soirée avec lui, et le temps d’une nuit elle allait réellement pouvoir s’amuser comme une simple jeune femme sans obligations. Le thème du bal l’inspirait tellement qu’elle avait même fait faire une robe sur mesure pour l’événement. Elle avait envie d’être sublime, pour pouvoir faire un peu connaissance avec les gens qui allaient s’y trouver, et peut-être pouvoir trouver solution à son soucis. Après un long bain bouillant, elle alla directement se coiffer avant d’aller enfiler sa robe et de finir par un maquillage assez prononcer. Elle avait clairement l’impression d’être dans un autre monde, et d’être une autre personne, ce qui dessina un sourire sur son visage. Assez contente d’elle, elle mit une touche de parfum, et sorti pour se rendre dans la voiture qui l’attendait pour se rendre à la fête. Elle savait qu’elle était belle, mais elle se doutait bien qu’il allait y avoir bien plus belle qu’elle ce soir, elle allait donc devoir faire la différence. Une fois arrivée, elle remercia le chauffeur et sortie de la voiture pour se rendre dans la salle qui avait été préparée à cet effet. Elle eut des étoiles dans les yeux lorsqu’elle vit ce décors féérique, et cette ambiance des années 70. Elle posa son manteau au vestiaire, et elle alla directement au bar pour commencer la soirée en beauté avec une bonne coupe de champagne. Elle savait à présent qu’elle allait s’amuser, et elle comptait bien faire un peu de charme autour d’elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Tyson W. Lewis
▌INSCRIT LE : 25/06/2009
▌MESSAGES : 17446
▌AUTRES COMPTES : Léa S. Caldwell & C. Daniel Mc Arthur
▌AGE : 29
▌LOVE : MYSELF
▌CRÉDITS : Blondie
▌PSEUDO : Louise
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Ed Westwick ♥
MessageSujet: Re: Table 1   Dim 12 Fév - 11:54

    Comme chaque matin, le réveil de Tyson fut terriblement difficile. Des marteaux dans la tête, des épingles dans l'estomac, voilà ce qu'il ressentait. Il ouvra un oeil et son regard se posa sur son réveil. Il était près de 16h. Ce samedi allait être douloureux. Il ne savait plus trop ce qu'il avait fait la vielle mais il s'en fichait. C'était une nouvelle journée, un nouveau départ. Voilà la mentalité de Tyson, il vivait un maximum de chose chaque journée sans penser au lendemain. Et c'est exactement ce qu'il allait faire. Il remarqua qu'il s'était couché seul, à moins que l'inconnue soit parti discrètement au matin. Il n'en savait rien et sincèrement il s'en fichait. Il se traîna jusqu'à son immense salle de bain et se glissa sous la douche. L'eau brûlante sur sa peau le détendit et il ferma les yeux le temps de réaliser et de se souvenir que ce soir c'était le bal. Il eut d'abord un pensée négative, il allait devoir se montrer sous son plus beau jour, et ne pas prendre ni de drogue ni d'alcool à foison. Puis son esprit réalisa qu'il n'en avait rien à faire de se mettre minable. Après tout, il s'en fichait, personne dans ce bas monde ne pouvait lui faire de réflexion sur sa façon de vivre. Une fois remonté à bloc, il sortit de la salle de bain, une serviette autours de la taille. Il traversa la chambre avant de se rendre sur dans la cuisine. Il se fit couler un café puis dévora une brioche. Il avait une faim de loup mais il avait surtout très soif. Ce café fort allait le remettre directement d'aplomb. Il alluma la télévision et posa distraitement son regard sur la jeune femme blonde qui annonçait les infos de l'après-midi. Comme toujours c'était les mêmes conneries, le froid qui s’abattait sur l'Espagne, la crise européenne, et tout les autres infos. Tyson était un homme toujours au courant de l'économie, étant donné qu'il était en plein dedans. Il avait d'énorme responsabilité professionnelle mais ce n'était pas pour autant qu'il ne foutait pas sa vie en l'air. Après s'être rempli le ventre, il donna un coup de fils à son chauffeur. Il lui demanda d'aller récupérer le costard qu'il avait fait faire par les stylistes d'Hugo Boss. Il avait demandé à ce que les pièces aient des consonances années 70 et il était certain que cela serait parfait. Cette idée était vraiment sympa et Tyson avait bien préciser à ce que le costard possède une poche intérieure pour y glisser sa marchandise. La fin de l'après midi se déroula dans son bureau, il plancha sur quelques dossiers puis son chauffeur arriva avec sa livraison. Il repassa donc à la salle de bain pour enfiler son costume, se coiffer et se parfumer. Comme toujours, il se trouvait beau. Rien de nouveau en soit. Il quitta sa villa à 20h, et s'engouffra dans sa limousine direction le bal. Il avait décidé d'arriver totalement sobre à la soirée mais il craqua dans la limousine. Il se fit une petite rail de cocaïne qui lui retourna suffisamment l'esprit pour être bien. Un sourire malin se dessina sur ses lèvres et la limousine s'arrêta. Il en sorti, et ajusta son costard avant de se diriger vers l'entrée. Il remarqua instantanément le décors vraiment parfait de la salle. Les décorateurs avaient fait du bon boulot. Automatiquement, le bar l'appela et il s'y dirigea avec une classe et une assurance digne des plus grands. Il demanda un whisky au barman et remarqua une jolie blonde qu'il n'avait jamais vu par ici. Elle était, il faut dire, époustouflante. Sa robe était vraiment belle et son visage aussi pure lui rappela une poupée. Il ne savait pas encore qu'elle était à sa table, mais dès qu'il le saurait, il n'hésiterais pas une seconde pour aller lui parler et lui faire par de son envie de faire.. plus ample connaissance. Un sourire vicieux se dessina sur son visage, Monsieur Lewis était de sortie. Il ne savait pas où cette soirée allait le mener, il n'avait clairement pas envie de prévoir quoique ce soit. Comme toujours, c'est son instinct bestial et viril qui allait le guider ce soir. La cocaïne qui se propageait à la vitesse de l'éclair allait probablement l'aider à rester l'homme de fer qu'il était. Il faut dire que ce soir, serait probablement présent des gens qu'il n'avait pas envie de voir, mais après tout, ces gens auraient du l'apprécier pour ce qu'il était. Tyson était donc bien décider à faire abstraction des autres. Ne penser qu'à lui, pour changer.

_________________

    golden baby dans ton silence tu restes fier Golden Baby, c'en est assez, De courir te faire désirer, Dans ces lumières qui donnent vie à nos nuits, Golden Baby, sans tout pour plaire, Dans ton silence, tu restes fier, De croire en ce qui n'existerait pas, Et si tu veux de moi, On s'est finalement embrassés, Des mois sans silence, sans parler, Dans l'attente qui, de loin, m'a déchirée.
Revenir en haut Aller en bas

Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: Table 1   Jeu 16 Fév - 21:49

HJ : Je prend le tour de Lysandra, comme cela fait plus de 3 jours


    Le grand soir était enfin arrivé, la première sortie officielle, avec Alice. Cassandra allait être gardée par une nounou de confiance, et il allait donc pouvoir pleinement profiter de la soirée pour rendre la belle blonde encore plus amoureuse de lui. Il ne se doutait pas encore qu’il serait à la même table que Lewis, mais aux dernières nouvelles, ils étaient encore amis. Dorian pensait donc simplement passer une bonne soirée, et boire et bien manger. La jeune femme avait d’ailleurs demandé à le rejoindre sur place, espérant ne pas être trop en retard, mais bon, il savait que la beauté pouvait bien prendre son temps. D’ailleurs, il avait particulièrement soigné son apparence ce soir. Faisant attention à chaque détails, comme par exemple ses ongles. Ils étaient assez délaissé ces derniers temps, et Dorian avait envie de paraître propre sur lui. Il avait donc pris l’initiative de se limer les ongles, telle une bonne petite femme, et de se payer une manucure complète. La jeune femme qui vint lui faire cela à la maison n’en croyait pas vraiment ses yeux, mais il s’en fichait. Il avait envie de faire honneur à son rang, et ce n’était pas avec des mains de paysans qu’il allait pouvoir le faire. C’est donc après une demi heure de bichonnage de main que la jeune femme pris congé, après avoir été payée. Il pouvait donc se prendre une bonne douche, sans se soucier du temps qui filait assez vite. Il eut le temps de chanter tout son répertoire, avant qu’une alarme ne se mette à sonner. Il coupa l’eau, et réalisa qu’il était temps pour lui de finir sa préparation. Il alla dans sa chambre, et trouva un sublime costume qui devait appartenir à son père, il y a bien des années, totalement en accord avec le thème. Déodorant, parfum, il se passa doucement une main dans les cheveux et il s’habilla. Il savait qu’il allait en faire craquer plus d’une ce soir, mais le plus important pour lui ce n’était pas les autres filles, mais bien Alice. Sa chérie, celle qui avait réussi à refaire battre son cœur malgré tout ce qu’il avait traversé. Il allait pouvoir la présenter à son meilleur ami, et rien qu’à cette pensée il ne pu retenir un sourire de joie. Il mit son portefeuille dans sa poche, son portable, clé de maison et de voiture, et il sortit tout en sifflotant. Une bonne soirée s’annonçait, et il mit la radio à fond une fois dans sa voiture. Il comptait ramener la jeune femme, mais il avait quand même envie de boire, sûrement pour cela qu’il avait commandé un taxi pour rentrer au petit matin. Après quelques minutes de trajet, il arriva enfin sur les lieux, et il remarqua qu’il n’était pas le premier. Il gara sa voiture, ferma la porte, et jeta un coup d’œil à son apparence dans le reflet de cette dernière. Il était vraiment beau goss ce soir, et il allait en faire des jalouses. Un sourire ravageur sur le visage et il entra dans la salle de ball. Il repéra assez rapidement Lewis, et une belle blonde, mais il sut que ce n’était pas Alice. Il s’approcha donc du jeune homme tout en lui donnant un coup dans le dos.

    « Tu es à l’heure, c’est une première. »

    Il regarda ensuite la charmante blonde tout en lui adressant un clin d’œil accompagné d’une voix assez suave.

    « Je m’appelle Dorian. »

    Il commençait assez fort le petit, il faut dire qu’il était heureux, et quand Dorian est heureux, Dorian a tendance à devenir bête et à tout oublier.

_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas

Alice C. Marquez
▌INSCRIT LE : 23/10/2010
▌MESSAGES : 2426
▌AUTRES COMPTES : KALLISTA.
▌AGE : 29
▌LOVE : Maybe him, I don't know.
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Gaëlle
▌DISPO POUR RP : • OFF •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Dianna BEAUTIFUL Agron
MessageSujet: Re: Table 1   Ven 17 Fév - 10:50

La nuit était déjà tombée depuis belle lurette. Seulement, la jeune femme n’avait même pas commencé la moindre préparation. Elle était très coquette et mettait énormément de temps à se préparer, surtout pour un évènement comme celui-ci. Alice arriverait certainement très en retard, comme à son habitude. Mais elle voulait absolument s’y rendre, car elle reverrait des amis qu’elle n’avait pas vus depuis des mois. Surtout, elle désirait aller à ce bal des années 1970 pour passer la soirée avec Dorian, son petit-ami. En effet, les deux jeunes gens avaient concrétisé leur amour –même si Alice ne lui avait pas clairement dit- mais pas encore en public. Il y aurait Tyson, qui serait certainement surpris par cette, car il connaissait la jeune Marquez comme fêtarde et non comme une femme posée. Elle s’en fichait, elle allait prouver à tout le monde que l’on peut changer quand on le veut vraiment. Alors qu’Alice passa une bonne partie de l’après-midi à zoner dans sa villa, elle se décida enfin à monter dans la salle de bain. Frigorifiée, celle-ci se fit couler un bain pour y passer une bonne trentaine de minutes. Il était déjà plus de dix-neuf heures, mais elle devait prendre son temps pour être belle. Enfin sorti de la baignoire, Alice s’occupa de sa chevelure dorée. Elle pouvait y passer des heures, encore une fois, mais elle décida de se dépêcher un peu. La jeune femme prit le soin de les lisser parfaitement afin de les remonter en chignon. Les cheveux attachés lui dégageaient le visage, sur lequel elle appliqua une poudre vivifiante. Elle se maquilla de noir sur les yeux, sans pour autant ressembler à un pot de peinture. Celle-ci rajouta une touche de rose sur ses paupières pour faire penser à sa robe de même couleur. Elle l’avait acheté pour l’occasion, mais elle était totalement magnifique. Rose poudrée, cintrée au niveau de la taille et arrivant jusqu'à ses pieds. Alice adorait acheter de nouvelles tenues, et ce soir avait été l’occasion. Alors que la jeune femme terminait d’attacher ses cheveux, elle partit enfiler la robe. Il ne manquait plus qu’elle mette ses chaussures à talons hauts. Préparation terminée, elle se lava les dents, mit du parfum sucré et descendit au rez-de-chaussée prête à partir. La jeune femme empoigna son petit sac à main où elle avait mis son portable et ses clés à l’intérieur. Elle avait décidé de réserver un taxi, car elle ne pouvait pas conduire avec dix centimètres sous les pieds. Puis surtout, mademoiselle allait certainement boire plus qu’il ne le fallait. Elle préférait privilégier la sécurité. Après avoir parcouru Madrillywood en taxi, Alice arriva enfin devant l’université où se déroulait le bal. Elle souffla un bon coup, car oui, elle était stressée. Voir Dorian en public pour une occasion pareille la faisait trembloter. La jeune femme monta jusqu’au premier étage où elle découvrit une sublime salle. Des dizaines de personnes étaient déjà installées, dont quelques-unes qu’elle connaissait. Alice se dirigea vers la table numéro une, où elle découvrirait les personnes avec qui elle passerait la soirée. Quand elle entra dans la salle, une bouffée de chaleur l’envahit tant elle était anxieuse. Elle passa une main dans ses cheveux et repéra Dorian dans le fond de la salle. Tyson était aussi là, au bar. Elle remarqua aussi une belle blonde qui se trouvait aussi à sa table mais qu’elle ne connaissait pas. Elle esquissa un sourire en direction de Dorian, et quand elle fut à sa hauteur, celle-ci glissa sa main dans la sienne. « Tu es parfait. » murmura-t-elle au creux de son oreille. Alice lança un regard à Tyson qui se trouvait en face d’elle. « Lewis, ça fait longtemps. Comment tu vas ? » La belle blonde s’adressa ensuite à la jeune femme qu’elle ne connaissait pas encore. « Bonsoir. »

Spoiler:
 

_________________
« We Believe »

There's no regard for life. How do they sleep at night ? How can we make things right? Just wanna make this right.. We believe in this love. We are all the same, human in all our ways and all of pain. There's a love that could fall down like rain. Let forgiveness wash away the pain..
Revenir en haut Aller en bas
http://rpg-undostres.big-forum.net

Kenzo S. Caldwell-Lewis
▌INSCRIT LE : 29/05/2011
▌MESSAGES : 95
▌AUTRES COMPTES : /
▌AGE : 25
▌CRÉDITS : <c>Didi
▌PSEUDO : (aa)
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Table 1   Dim 19 Fév - 21:47

Quelle histoire ce bal… Vous pouvez être sur que Kenzo sera marqué par ce petit costume aux couleurs des années 70. Il faut dire que Léa, sa maman lui avait confectionné une tenue pour ce grand soir. Léa s’était inscrite au bal et sachant pertinemment que Jaysabel y serait aussi, la jeune maman ne trouva rien de mieux que d’emmener son fils à la fête. Pour le plus grand plaisir de mini doudou. D’ailleurs, le petit garçon avait été considéré comme un membre à part entière et non comme le fils de Léa Caldwell et tout cela, à la demande de la maman bien sûr. Il faut dire que partout où il allait, Kenzo se sentait comme chez lui. Sauf quand une belle jeune femme se pointait devant lui, tout d’un coup il se retrouvait muet et à jouer son petit timide. Il en pinçait même pour une très belle jeune femme du nom de Saniya. Le petit garçon était semble t-il tombé amoureux de ces beaux yeux, et dès qu’il était en sa présence, Kenzo restait calme, sage et en prime de ça, très câlin avec la demoiselle. Il l’avait connu par le bien de son oncle David, repartit pour Miami, il y a de cela quelques mois maintenant. « Maman, non, ze veux pas » Léa boutonnait la petite chemise de Kenzo tandis que le petit garçon gigotait dans tous les sens « Kenzo arrête, sinon je vais me fâcher » Dit-elle en haussant plus le ton de sa voix. Kenzo savait pertinemment qu’il ne fallait pas jouer avec le feu, et encore moins lorsque sa mère le rappelait à l’ordre, mais c’était plus fort que lui. Habillé d’une chemise et toujours en caleçon, Léa se tourna deux minutes pour attraper son pantalon à pince… Et voilà que son fils avait littéralement pris ses jambes à son cou.

Courant à l’étage, Kenzo sursauta lorsqu’il entendit « KENZO SULLIVAN LEWIS » Elle n’avait pas prononcé le Caldwell car elle avait manqué de souffle. Mini doudou se dépêcha de se cacher avant que sa maman ne le trouve. Le petit courrait presque à moitié nu dans la maison. Et encore, heureusement qu’il avait son caleçon et sa chemise sur le dos, sinon, on aurait pu se poser des questions. Une fois que Léa eut mis la main sur son fils, – elle l’avait attrapé par le col de la chemise, limite en le trainant par terre -, la jeune maman termina d’habiller son petit garçon. Tandis que Léa se passait un coup de lisseur dans les cheveux, Kenzo commençait à apprécier de plus en plus son costume. Et pour preuve, le petit Lewis-Caldwell se contemplait de haut en bas tout en tournant sur lui-même pour se regarde. « Kenzo beau » Lâcha t-il à sa mère avec un grand sourire angélique. « C’était bien la peine que tu me fasses tout un cirque » Avait-elle répondu en se penchant sur son fils avant de lui offrir un énorme baiser. Kenzo enlaça sa mère une poignée de minutes, avant de la laisser finir de se préparer. En attendant, il se posa dans sa chambre pour jouer avec ses voitures. Une heure trente après, tout le monde était enfin prêt pour partir. Kenzo avait enfilé son manteau avec l’aide de sa maman, puis Léa se regarda une dernière fois dans le miroir, avant de claquer la porte et d’insérer les clés pour fermer la maison. Mini doudou s’apprêtait à courir vers une flaque d’eau quand Léa lui attrapa la main en lançant « N’y pense même pas ! » Bon, et bien cela sera pour une autre fois.

Soupirant, Kenzo n’avait pas d’autre choix d’écouter sa petite maman. Dans tous les cas, s’il ne le faisait pas, il était bon soit pour la fessée, soit pour aller au coin. Donc quitte à choisir, il préféra rester sage quelques instants de plus. Arrivé à la soirée, Kenzo fut le premier à sortir de la voiture trop emballé à l’idée d’être sans sa maman à la table, une première pour le jeune garçon de trois ans. Glissant ses petits doigts contre la main de sa mère, Léa se recoiffa un petit peu avant de prendre la main de son fils et de marcher en direction de l’école. La salle était indiquée par les panneaux que Sarah avait mis pour l’occasion, histoire que tout le monde puisse la trouver. Il y avait des élèves de l’école, mais aussi des gens extérieurs et pour ceux qui ne connaissaient pas les lieux, c’était plus simple. Entrant dans la salle, Kenzo remarqua de suite son oncle au bar avec un verre à la main. Mini doudou lâcha la main de sa mère tout en courant vers son oncle. Kenzo était très proche de son oncle depuis la mort de son père. Ils en parlaient parfois tous les deux et Sullivan de son deuxième prénom avait beaucoup de mal à comprendre pourquoi son papa se trouvait avec les anges et non avec lui et sa maman. Comment expliquez ce genre de chose à un petit garçon haut comme trois pommes et qui vous regarde avec les yeux du chat potté ? Cela ne devait certainement pas être évident tous les jours. Tyson était assez proche de Kenzo pour savoir que parfois, la nuit il se réveille en pleure en réclamant son père… Même s’il ne prend pas conscience que son papa est parti, Kenzo s’accroche toujours à un espoir. Il ne voulait pas parler de son père avec Léa, car mini doudou savait comment sa maman réagirait.

Il ne souhaitait en aucun cas la rendre triste avec ces questions, du coup, il se tournait vers Tyson quand quelque chose le tracassait. Sautant au cou de son oncle, Kenzo lui fit un bisou sur la joue puis en voyant Dorian, le petit garçon se mit à le tchèquait tout en faisant rire son oncle. Puis il regarda les filles et resta muet. Il fallait croire que les jeunes femmes intimidé Kenzo au point qu’il en perde sa langue. Pourtant, ce n’est pas ce qu’il manquait chez lui. Il vivait avec sa maman, mais en prime avec sa meilleure amie, alors vous imaginez un peu ? Puis en plus de ça, il avait le droit à des visites régulières de sa tante Louna. Kenzo prit place sur une chaise qui se trouvait à côté de Tyson puis il se mit debout sur le siège pour que le serveur le voie. « Un coca teuplait » Lança t-il les deux coudes sur le comptoir pour ne pas tomber. « T’as vu tonton, moi aussi ze vais boire, comme toi » Il fit son plus beau sourire à Tyson. Il était son modèle, et Kenzo était bien une des rares personnes à savoir comment il était en vrai. Il n’avait jamais vu son oncle s’énervait sur lui par exemple, et il ne pouvait réveiller mieux comme figure masculine à ses yeux. Même Léa semblait approuver le fait que Kenzo passe du temps en compagnie de son oncle. Se tournant vers Dorian, celui-ci avait ses lèvres collées à celles de la jeune femme juste à côté de lui. « OH LES AMOUREUX » Cria t-il en pointant du doigt le jeune couple. En entendant la voix de son fils, Léa tourna la tête en direction du bar et Kenzo lui fit coucou en riant. Puis il se tourna vers Tyson en disant « J’ai faim »

_________________
When I see your face, There's not a thing that I would change, Cause you're amazing, Just the way you are, And when you smile, The whole world stops and stares for a while, Cause girl you're amazing, Just the way you are. MOM' WHEN YOU SMILE, I'M FEELING GOOD
Revenir en haut Aller en bas

Misha Van Der Wolkoff
▌INSCRIT LE : 09/01/2012
▌MESSAGES : 49
▌AUTRES COMPTES : Stewart/Sanders/Livingston
▌AGE : 28
▌CRÉDITS : Avatar : Faith
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Table 1   Lun 20 Fév - 21:30


    Misha ne connaissait personne à sa table, mais elle savait qu’elle avait un don pour se faire des amis, et plus si affinité. Elle avait mis toutes les chances de son côté, et elle allait pouvoir surveiller son frère du coin de l’œil comme on dit. Alors que le serveur lui tendit doucement sa coupe de champagne tout en essayant d’attirer son regard, elle fit semblant de ne pas le voir et se contenta de prendre sa coupe pour en boire une gorgée. Elle avait envie de se mettre dans le bain de la soirée directement comme on dit. Elle sentit ensuite clairement une présence derrière elle, et un petit sourire se dessina sur son visage alors qu’un parfum masculin se fit sentir. Un homme était donc près d’elle, et lorsqu’elle se retourna, elle n’eut aucun mal à se dire qu’il était des plus charmants. Sa voix était des plus virils, et elle le trouva parfaitement à son goût, espérant clairement qu’il serait à la même table qu’elle. Elle était la nouveauté dans cette ville et le regard qu’il posa sur elle la fit encore plus sourire. Elle était belle et elle le savait clairement, elle savait aussi comment en jouer face aux hommes, et elle avait trouvé une victime parfaite. Elle ne savait pas encore que c’était un homme comme elle, c'est-à-dire, pleins de ressources, mais elle allait très vite s’en rendre compte et s’en amuser. Elle vit clairement son sourire et elle le lui rendit assez rapidement tout en levant sa coupe de champagne dans sa direction. D’ailleurs, ce fut la jeune femme qui pris la parole en premier.

    « Belle soirée n’est-ce pas ? »

    S’il y avait bien une chose qu’elle aimait, c’était le fait de dominer la situation. Elle n’aimait pas vraiment les surprises et se sentir faible. En prenant la parole sans timidité, elle venait de lui montrer combien elle avait du caractère, et combien elle savait prendre les devants. Elle était une princesse après tout, mais ceci était encore un secret, et elle comptait le garder encore très longtemps. Elle vit ensuite un autre beau goss faire son entrée, mais ce dernier le montrait bien trop, ce qui ne lui plus pas. Elle aimait la beauté mystérieuse et lui semblait crier haut et fort combien il était sublime. Il semblait cependant connaître l’homme qu’elle avait en ligne de mire, et cela la dérangea un peu. Elle vit clairement son clin d’œil par la suite, et elle souleva un sourcil sans paraître du tout sous son charme.

    « Contente de le savoir… »

    Subtile mais elle venait de lui répondre sèchement, sans pour autant lui révéler son nom. Elle avait du caractère et elle ne comptait pas le cacher. D’ailleurs, elle fut assez contente de voir qu’elle n’était pas la seule femme à la table. Une blonde venait de faire son entrée, et un petit sourire se dessina sur le visage de Misha. Elle comprit automatiquement le sourire qu’elle venait de lancer à Dorian, et elle fut surprise que ce genre d’homme soit en couple et encore plus avec une femme qui semblait pourtant si charmante. Elle détourna son regard d’ailleurs, elle ne supportait pas ce genre de scène romantique tirée tout droit d’un roman de Shakespeare. Elle apprit cependant une chose lorsque la blonde pris la parole. L’homme qui la regardait s’appelait donc Lewis ? Elle en avait vaguement entendu parler mais sans plus. Elle fut ensuite contente de voir qu’elle la saluait à son tour, et elle lui adressa un beau sourire avant de dire d’une voix amicale.

    « Bonsoir, je suis rassurée de voir que je ne serais pas la seule femme à cette table. »

    Elle aurait eu envie de connaître son prénom, mais elle aurait dû également dévoiler le sien, et elle ne voulait pas que son copain apprenne l’info. C’est ce moment que choisi un petit bout pour faire son entrée. Elle le trouva à croqué, et même si en temps normal elle détestait les enfants, elle ne pouvait s’empêcher de le trouver attendrissant. Le petit semblait ensuite courir vers ce Lewis, ce qui lui valu un point en plus dans l’estime de la jeune femme. Elle observa la scène tout en finissant son verre de champagne, et elle se surprit même à sourire sincèrement. Elle se souvenait encore de son enfance avec son frère, lorsque tout était encore beau et innocent. Elle lui fit ensuite un petit clin d’œil tout en se mettant doucement à rire lorsqu’elle vit qu’il avait perdu sa langue.

    « Comment t’appelles-tu petit prince ? »

    Elle n’avait en rien envie de l’intimidé encore plus, mais elle était curieuse, et fascinée par la personnalité de ce petit bout. Elle se mit ensuite à rire en le voyant demander un coca, et elle eut presque envie de l’aider. Elle savait que ce ne serait pas bien vu, puisqu’elle était une parfaite inconnue pour lui. Elle regarda ensuite autour d’elle tout en essayant de trouver une occupation, puisqu’il fallait croire qu’il y avait deux couples ce soir, et qu’elle serait toute seule. Misha n’attendit d’ailleurs aucunement qu’on annonce le dîné, et elle alla directement s’assoir à sa place. Apparemment elle était à côté d’un certain Tyson Lewis, et un sourire se dessina sur son visage alors que la voix de la directrice résonnait dans les haut parleurs.

    « Veuillez rejoindre vos places, car le dîné va commencer. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Tyson W. Lewis
▌INSCRIT LE : 25/06/2009
▌MESSAGES : 17446
▌AUTRES COMPTES : Léa S. Caldwell & C. Daniel Mc Arthur
▌AGE : 29
▌LOVE : MYSELF
▌CRÉDITS : Blondie
▌PSEUDO : Louise
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Ed Westwick ♥
MessageSujet: Re: Table 1   Lun 20 Fév - 23:59

    Cette soirée était plutôt sympa, Tyson devait le reconnaître, peut être était-ce la drogue qu’il avait ingurgité avant de venir qui lui faisait penser ça mais c’était bel et bien le cas. Il ne parlait plus à Sarah depuis des siècles mais il se promit de lui glisser un petit mot de félicitation dans le courant de la soirée. Il faut dire que cette femme avait fait un travail de titan. Perdu dans le fond de son verre, il repensait au bon temps, où Sarah faisait parti intégrante de sa vie, où ils jouaient tout en se repoussant, mais où l’amitié régnait tel un maître. Tout ceci était terminé et c’était entièrement la faute de Tyson, il avait été ignoble, injuste et méchant, mais à sa grande habitude, il était bien trop fier pour l’avouer haut et fort et pour s’excuser. D’ailleurs, il ne faisait jamais machine arrière, il était bien déterminé à être le roi de cette soirée mais pour dominer un bal de cet envergure, il lui fallait trouver sa reine. Il en avait eu des tas dans sa vie, la dernière en date n’était autre qu’Hayden. Elle n’était pas présente ce soir là, ils s’étaient revu à l’hôpital lorsque William avait eu un accident à la crèche. Mais il ne voulait pas repenser à ce moment, et d’ailleurs il termina cul sec pour verre pour éloigner tous ses souvenirs qui ne faisait que le rendre plus faible. Il se ressaisit et commanda un second verre tout en guettant d’un œil la jeune femme blonde qui venait de s’installer tout près de lui. Il ignorait totalement qu’il était tombé sur une petite diablesse mais lorsqu’il allait s’en apercevoir, il n’allait certainement pas faire demi-tour. C’était exactement ce genre de femme qu’il aimait, avec du caractère, de la prestance et une lueur de sauvage dans le regard et cette jeune femme blonde avait le profil parfait. Tyson ne perdit pas une seconde, bien déterminée à aborder la conversation. Mais la jeune femme le prit de cour. Il sourit doucement et secoua la tête légèrement. Elle avait voulu le devancer et elle allait le payer. Tyson n’aimait pas être dominé ainsi et le ton qu’elle avait pris montrait bien qu’elle voulait jouer. Mais elle ne savait pas sur qui elle était tombée, elle ignorait le fauve qui dormait au fond de l’esprit de Tyson et cette simple phrase aussi banale qu’elle soit, avait suffit pour le réveiller. Cette blonde serait sa reine de la soirée, et il ne perdit pas une seconde pour lui montrer, qu’ici, le roi, c’était lui. « Tu n’a rien trouvé de mieux pour lancer la conversation ?»Tyson n’avait pas parlé méchamment, loin de là, son petit sourire malicieux le prouvait, mais il avait simplement voulu s’affirmer en tant que male et pour souligner le fait qu’elle n’était pas à la hauteur. Cela le faisait plus rire qu’autre chose, étant donné que pour lui, tout cela n’était qu’un jeu. Un immense plateau de jeu, les autres étaient les pions et lui était le maître du jeu. C’est ainsi qu’il voyait les choses à cet instant, et cette pensée le fit sourire doucement. Tyson était bel et bien perché ce soir, la cocaïne avait enfin prit possession de ses veines et cela se voyait sur son visage. Il était à présent vraiment présent, il dégoulinait de confiance en lui et chaque personne ici présente ne pouvait pas renier le fait que Tyson était imposant. La drogue le rendait beau ce soir, il le savait et il allait en jouer.

    Alors que Tyson était perdu dans le regard de la jeune femme, son meilleur ami, Dorian fit son entrée. Il était lui aussi très sûr de lui et Tyson ne put s’empêcher de sourire sincèrement en le voyant. Cela faisait très longtemps qu’il ne l’avait pas vu et pour cause, Tyson l’évitait un peu en ce moment. Il prétextait des horaires de travail incroyable et des réunions interminables, mais tout ce petit jeu avait une cause bien précise. Tyson avait ses raisons, que chaque personne ici ignorait encore. Du plus naturel possible, il serra la main à son pote en lui donnant une rapide accolade. Il hocha la tête et garda le silence tout en lui souriant franchement. Dorian était déjà passé à autre chose avant que l’information ne parvienne jusqu’au cerveau de Tyson. La réponse de la jeune femme fut particulièrement sanglante et Tyson ne put s’empêcher d’étouffer un rire. Elle venait de clairement lui faire comprendre qu’il n’aurait aucune chance avec elle. Tyson n’était pas cool de rigoler mais très sincèrement il n’avait pas pu s’empêcher. La scène avait été trop belle. Mais ce qui suivit le fut encore plus, dans le mauvais sens du terme. Tyson aperçut Alice arrivé vers lui, c’était une très bonne amie de fête et il était ravit de voir qu’elle faisait parti de la table. Il se dit automatiquement que la soirée allait être folle et que si personne n’était motivé à picoler, il y aurait toujours Alice de motivée. Elle arriva et là, la scène qui se déroula sous les yeux de Tyson le laissa perplexe. Dorian .. et Alice ensemble ? C’était nouveau ? Tyson ne savait pas trop quoi penser d’autant plus que Dorian ne lui avait rien dit. Il fronça les sourcils puis redevint tout à fait normal, mettant dans un coin de son esprit cette nouvelle un peu particulière. Il tourna son regard vers Alice et lui rendit son sourire. « Miss Marquez, enchanté de te voir .. en si bonne compagnie. » Il avait terminé sa phrase en tournant le regard vers son soi-disant meilleur ami qui ne lui avait strictement rien dévoilé de sa relation avec Alice. Cette soirée tournait un peu au bizarre et cela ne plaisait vraiment pas à Tyson.

    Mais une jolie surprise et un nouvel invité vint calmer le jeune Lewis. Il vit un petit bambin haut comme trois pommes traverser la salle en courant en direction du bar et tout droit vers lui. C’était Kenzo et un joli sourire s’afficha sur le visage de Tyson. Il fit grimper Kenzo sur ses genoux pour qu’il soit à la hauteur du bar et automatiquement le petit passa ses bras autours du cou de Tyson et lui déposa un bisou. « Kenzo dit donc ! T’as sorti le grand jeu ! Costard et nœud papillon ! La grande classe ! Comment va mon neveu préféré ?! » Il était adorable et Tyson était totalement fou de ce petit. Il lui rappelait tellement son père, et il adorait passer du temps avec lui. En quelques sortes, il était la seule personne qui le rattachait à Nolan et ce petit était extra. Tyson état un homme totalement différent en présence de Kenzo et il n’avait pas hésité une seule seconde à dire oui lorsque Léa lui avait demandé s’il voulait bien l’avoir à sa table pour le bal. C’était avec un immense plaisir qu’il allait s’occuper de lui. Kenzo très à l’aise jusqu’à maintenant, fut totalement intimidé par les deux jeunes femmes. Mais très vite, il avait oublié tout ça et faisait son petit numéro habituel. Le petit semblait beaucoup plus à l’aise et il commanda un coca au barman, debout sur son siège. C’était une véritable pile électrique. « Attention de pas boire trop vite, tu va finir soul ! » Kenzo aimait croire qu’il buvait du whisky comme Tyson. Alors que le petit venait clairement de dire qu’il avait faim, le haut parleur indiquait qu’il fallait rejoindre la table. Tyson sourit à son neveu et le descendit de son siège. Le petit groupe se dirigea vers la table et alors que la mystérieuse jeune blonde se trouvait devant lui, Tyson ne put s’empêcher de balayer son regard de haut en bas, s’arrêtant un instant sur le fessier de rêve de la jeune femme. Il faut dire que cette robe mettait en valeur son corps et Tyson l’avait parfaitement bien remarqué. Un sourire malicieux aux lèvres, il s’installa à la table, entouré de Kenzo et de cette jeune femme parfaitement inconnue mais qui le rendait fou. Tyson ne parlait pas beaucoup, mais il agissait et ce soir, il comptait agir plus que jamais. Aussi bien en mal, qu'en bien. Le vrai Tyson était de sorti, et personne n'allait en sortir sans séquelles. Tyson était déterminé à faire de cette soirée, la soirée de toutes les révélations.


_________________

    golden baby dans ton silence tu restes fier Golden Baby, c'en est assez, De courir te faire désirer, Dans ces lumières qui donnent vie à nos nuits, Golden Baby, sans tout pour plaire, Dans ton silence, tu restes fier, De croire en ce qui n'existerait pas, Et si tu veux de moi, On s'est finalement embrassés, Des mois sans silence, sans parler, Dans l'attente qui, de loin, m'a déchirée.
Revenir en haut Aller en bas

Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: Table 1   Sam 25 Fév - 14:56

    Dorian ne réalisait pas encore que cette soirée allait changer le cours de sa vie. Il s’attendait simplement à danser, manger, et s’éclater, et la présence de Lewis aurait dû le rassurer dans ce sens, mais il était conscient qu’il ne lui avait pas parlé depuis un bout de temps, et que les choses avaient peut-être changé entre eux. Il n’était pas encore au courant qu’une sublime femme avait changé le cours de sa vie, et qu’elle le rendait heureux. Alice était tout pour lui, et même s’il était conscient d’avoir fait des erreurs avant elle, il savait que maintenant il serait un homme bon. Enfin, tant que le naturel ne revient pas au galop comme on dit. Et il avait toujours cette crainte que la jeune femme allait finir par lui faire du mal, par le jeter comme Kate avant elle et comme la mère de sa fille. Cependant, toutes les pensées du jeune homme s’envolèrent lorsque la belle blonde fit son apparition. Elle ressemblait encore plus à un ange, et il sentit son cœur battre encore plus vite. Elle était tellement belle, tellement pure et innocente, sachant très bien que ce n’était pas le cas. Il vit clairement l’anxiété dans ses yeux et il se demandait à quoi elle pouvait être dû. Il espérait sincèrement qu’elle n’était pas en train de regretter d’avoir dit oui à ce bal. Il lui rendit assez rapidement son sourire, et il serra lentement sa main dans la sienne, heureux. En entendant sa remarque, il ne pu se retenir de lui répondre sincèrement.

    « Pas aussi parfait que toi, tu es… j’en perds mes mots. »

    Il avait tellement envie de l’embrasser, mais il ne savait pas encore comment elle allait le prendre et surtout comment les autres gens autour allaient le prendre. Il fut d’ailleurs surpris de voir qu’elle connaissait Tyson. Bon ou mauvais signe ? Il ne le savait pas encore clairement. D’ailleurs, ce n’est qu’en voyant le fils de Léa que Dorian commença lentement à se dire que ce n’était finalement pas une si bonne idée de plan de table. Il ne pouvait revenir en arrière et il ne regrettait pas le fait d’avoir couché avec Léa. Alice n’était pas encore totalement dans sa vie, et Léa avait besoin de lui, sans compter son fantasme. Bref, il espérait sincèrement que ce petit bout n’allait pas troubler le calme de la soirée. Il prit donc un air naturel, il était presque aussi de la famille il fallait dire, et il salua Kenzo à sa manière tout en riant à son tour comme un gamin. Il vit le petit homme faire ensuite son timide, et cela le fit rire. Il avait tout compris pour séduire les filles lui. Lewis étant donc occupé avec son neveu, il en profita pour s’occuper de sa chérie en déposant doucement ses lèvres sur les siennes. Il se figea en entendant Kenzo crier, et il arrêta son geste, tout en essayant de trouver cela drôle. Il ne répondit rien au petit homme, ne sachant pas trop quoi dire dans ce genre de situations, et en plus, c’est ce moment que choisi la jeune femme pour lui mettre un vent alors qu’il s’était présenté. Bon, ce soir, il n’avait clairement pas la quotte comme on dit, alors il se contenta de lui faire un sourire et d’aller se prendre un verre de whisky au bar, histoire de faire mieux passer la pilule comme on dit. Son regard se porta ensuite sur Tyson, cet homme qu’il ne semblait plus reconnaître. Dorian savait que le jeune homme avait énormément de boulot, mais jamais il n’aurait cru pouvoir passer autant de temps sans le voir ne serait ce que pour un verre ou bien un café. A croire qu’il faisait exprès de l’éviter ? Non, Dorian devait sûrement se faire des idées. Il avait vu son rire lorsqu’il s’était prit un vent de la part de la blonde, mais il ne s’était pas posé de question, sachant qu’il en aurait fait de même. Dorian décida donc de briser la glace en s’approchant de Lewis, son verre à la main.

    « ça fait un bout de temps qu’on s’est pas vu. J’ai essayé de t’appeler, mais tu étais souvent à des réunions. J’espère que tout se passe bien pour toi… et pour Alice, je voulais t’en parler, mais tu semblais occupé. »

    Dorian était conscient qu’on aurait dit un vieux couple, mais il ne faisait que dire la vérité, il avait essayé de lui parler mais sans succès. A croire qu’il n’y avait qu’Hayden de disponible pour lui sur le plan amicale. Il n’allait pas le dire, sachant que prononcer le nom de la jeune femme n’allait pas plaire au jeune homme, mais il n’en pensait pas moins. Sarah annonça ensuite qu’ils allaient pouvoir passer à table, et le jeune homme fut à la fois soulagé et encore plus tendu. Il prit doucement la main d’Alice et il réalisa qu’il se trouvait à côté de Kenzo, non loin de Lewis et qu’Alice était aussi à côté de lui. Il tira la chaise de la jeune femme et il s’assit à ses côtés tout en finissant son verre d’un coup. Il sentait que tout n’allait pas bien se passer et il en avait un peu peur. Tant qu’il n’osait croiser le regard de personne, regardant le menu comme si c’était sa bouée de sauvetage.


_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas

Gossip Girl
▌INSCRIT LE : 17/09/2009
▌MESSAGES : 64
▌AUTRES COMPTES : Vous observer
▌AGE : 27
▌LOVE : I Know You Love Me XoXo
▌CRÉDITS : Mystère Smile
▌PSEUDO : Gossip Girl
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE:
♥ I WRITE:
♥ AVATAR:
MessageSujet: Re: Table 1   Ven 9 Mar - 13:53

Les amis, il est temps de se réveiller un peu, un défis vient d'être lancé à cette table, donc méfiez vous

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Kenzo S. Caldwell-Lewis
▌INSCRIT LE : 29/05/2011
▌MESSAGES : 95
▌AUTRES COMPTES : /
▌AGE : 25
▌CRÉDITS : <c>Didi
▌PSEUDO : (aa)
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Table 1   Lun 12 Mar - 0:11

Tyson avait aidé son neveu à descendre de la chaise haute. Misha se pencha sur Kenzo pour connaitre son prénom. Le petit garçon attrapa la jambe de son oncle et il se cacha derrière lui, mais voyant que la jeune femme lui adressait un très beau sourire, il ne put résister à son charme bien longtemps. Le sourire aux lèvres, il s'approcha d'elle, avec une démarche plutôt assuré pour son âge. « Kenzo » Lâcha le petit garçon en tendant sa main, pour la saluer. « Et toi ? » Reprit-il curieux de connaitre la réponse. Après tout, la jeune femme était une entière inconnue pour Sullivan qui ne savait à qui il avait à faire. Habituellement, tout le monde le connaissait à Madrillywood, il faut dire que sa maman était si belle que les gens étaient toujours intrigués de la voir en compagnie d'un petit garçon. Kenzo s’installa près de son oncle. Etant trop petit pour tirer lui-même la chaise, Tyson le fit pour lui sous le regard admiratif de cette belle demoiselle qui semble t-il avait jeté son dévolu sur Lewis. Tyson installa son neveu comme le ferait un père avec son enfant. La scène pouvait paraitre anodine, mais Kenzo admirait énormément cet homme qu’il considérait au fond comme son papa. Il ne lui avait jamais dit d’ailleurs, car de nombreuses fois, son oncle lui avait rappelé que son père était décédé dans un accident d’avion, et qu’il ne pourrait le remplacer. Mais avouer tout de même que pour un petit garçon de 3ans et demi, cela peut porter à confusion. Tyson regarda son neveu avec une grande fierté, il ne tarda pas à lui accrocher une grande serviette autour du cou, pour le préparer avant que Kenzo n’en mette partout en mangeant. Se trouvant entre Tyson et Dorian, mini doudou souriait à tout le monde de son plus beau sourire. Kenzo observait Dorian du coin de l’œil. Il mit sa main devant la bouche alors que celui-ci lâcha un petit rire d’enfant très attendrissant. Tout le monde autour de la table paraissait détendu sauf un jeune homme qui ne paraissait pas très à l’aise. Kenzo prit ses couverts et lança « J’ai faim, j’ai faim, j’ai faim » Tout en disant cela, le petit garçon faisait de la musique avec ces couverts les claquant sur la table pour que tout le monde l’entende. « KENZOOO » Lâcha une grande voix au loin, Léa s’était retournée vers lui pour lui faire les gros yeux et le petit bonhomme cessa sur le champ ce qu’il était en train de faire. « Elle fait peur maman quand elle est en colère » Fit-il en reposant sa fourchette et son petit couteau sur la table. Balayant la table du regard, il n’y avait rien d’autre à faire que d’attendre, et ça Kenzo ne savait pas le faire. Il fallait constamment s’occuper de ce petit bonhomme sinon, une minute d’inattention et voilà qu’il était sur le point de faire une bêtise. Sauf que là, personne ne se doutait de quoi que se soit. Avec sa bouille angélique, le petit garçon ne faisait aucun bruit depuis la remarque de sa mère. Toujours souriant malgré le drame qu’il avait vécu, Kenzo était sur le point de lâcher une bombe assez… Importante. Il y a quelques jours de cela, Sullivan de son deuxième prénom avait entendu dire que sa maman avait fait des choses avec un certain Dorian ici présent.

Les yeux rivés au plafond, Kenzo s’égara quelques instants dans ses pensées et repensa à ce qu’il avait entendu quelques jours plutôt.

Sa maman discutait avec Jaysabel, et Kenzo était censé dormir depuis un moment maintenant. Mais lorsqu’il n’arrivait pas à fermer l’œil, il s’amusait toujours à se mettre en haut des escaliers et à écouter ce qu’il se dit. La plus part du temps, il ne retenait jamais les discussions que sa maman avait avec sa meilleure amie, mais là bizarrement, il avait retenu mot pour mot, ce que sa mère avait dit. Elle avait dit à Jaysabel, qu’elle s’était sentie comme une princesse le temps d’un soir, mais il semblerait tout de même que l’alcool y soit pour beaucoup dans cette histoire. Elle avait ensuite poursuivit sur le fait qu’elle ait eu un orgasme… Sortant de sa rêverie, Kenzo se tourna vers Tyson, et demanda innocemment : « C’est quoi un orgasme ? » Tous les regards se braquèrent sur lui, comme s’il avait été un petit fugitif, dérobant une montagne d’or. La table entière le regardait avec de grands yeux, et Kenzo ne savait pas s’ils voulaient rire, ou au contraire, s’ils étaient choqués de la question. Tyson qui resta quelques instant muet lui demanda tout de même pourquoi il posait cette question.

« Bah c’est maman, elle a dit, j’ai eu un orgasme avec Dorian et que même y’avait de l’alcoul » Voilà qui était dit… Comment réagirait le premier intéressé dans l’histoire ? Kenzo était certes un petit garçon, mais il ne mentait pas, ou alors qu’à l’école pour obtenir un bisou des petites filles. Mais, on dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants… Info ou intox ? Les gens le vérifieraient bien assez vite tout de même. Kenzo quant à lui fixa Dorian avec un grand sourire, sans se rendre compte qu’il venait de lâcher la plus grosse bombe du siècle. Il faut dire que jusque là, Léa avait été très discrète sur ces fréquentations et hormis GG qui avait des doutes, personne dans son entourages n’étaient au courant de son aventure, pas même sa jumelle Louna.

_________________
When I see your face, There's not a thing that I would change, Cause you're amazing, Just the way you are, And when you smile, The whole world stops and stares for a while, Cause girl you're amazing, Just the way you are. MOM' WHEN YOU SMILE, I'M FEELING GOOD
Revenir en haut Aller en bas

Misha Van Der Wolkoff
▌INSCRIT LE : 09/01/2012
▌MESSAGES : 49
▌AUTRES COMPTES : Stewart/Sanders/Livingston
▌AGE : 28
▌CRÉDITS : Avatar : Faith
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •
MessageSujet: Re: Table 1   Dim 18 Mar - 16:46


    Misha pouvait presque reconnaître ces grandes soirées que le roi organisait dans le passé. Elle en avait tellement entendu parler qu’elle en avait presque des souvenirs. Ce sont des souvenirs fictifs bien entendu, comme ceux de votre enfance, remémorés par un simple film ou bien par quelques photos. Vous avez l’impression de vous souvenir de cette époque alors que ce n’est pas le cas. Et ce soir, tout ce qui était sur le point de se passer ne sortirait jamais de cet endroit, c’était la devise de la jeune femme, de plus, personne ne connaissait vraiment son identité, et ne savait qu’elle avait du sang royale, tout autant que son frère. Misha ne pu passer à côté d’un jeune homme durant son premier constat des invités, et ils semblaient un peu perdu. Comme dans ses pensées, et il y avait comme quelque chose de dangereux autour d’elle, dont elle ne savait expliquer. Autant dire que le destin faisait bien les choses car il semblait avoir du caractère, et il en fallait pour tenir tête à la jeune femme et surtout pour attirer son attention. Le coup d’œil qu’il lui lança lui fit comprendre que lui aussi l’avait remarquée et elle ne pu retenir un franc sourire. Elle allait tout simplement s’amuser ce soir, et elle avait trouvé de quoi faire ses griffes et avoir un cadeau de bienvenue en Espagne à la fois. Et oui, la jeune femme n’était pas là depuis bien longtemps, et elle avait encore du mal à se fondre dans la masse. Il fallait dire que c’était bien rare des blondes comme elle, naturelle, de nos jours. Enfin, il y en avait une à sa table mais elle ne savait dire si c’était de la teinture ou pas. Misha prit d’ailleurs l’initiative de parler en premier, ne sachant pas trop s’il allait apprécier ou pas, mais c’était une bonne manière de lui faire comprendre quel genre de femme elle était. D’ailleurs, en entendant sa réponse, elle ne pu retenir un petit rire.

    « Et bien, j’aurais pu parler du temps, mais nous sommes en intérieur, ou alors faire semblant de t’avoir déjà vu, mais cela aurait été mentir. Et puis, l’important dans l’histoire est de lancer la conversation non ? J’ai eu ce que je voulais, tu m’as répondu… »

    Elle lui adressa un beau sourire tout en lui montrant qu’elle était sûre d’elle autant dans ses mots que dans son attitude. Il se sentait supérieur, et elle adorait ce genre d’homme. Elle aimait avoir un brin de compétition, donc autant dire qu’elle allait bien s’amuser ce soir. Elle allait lui faire ravaler son égo, pour le mettre dans son lit au final. Quand Misha voulait quelque chose, elle pouvait tout faire pour l’avoir, même de manière totalement détournée, comme lui faire croire qu’il dominait la situation. Leur entrevue fut coupée par l’arrivée d’un autre égo surdimensionné, mais qui n’avait aucun charme selon la jeune femme. Elle aimait quand on jouait dans la finesse et dans le tact, et cet homme respirait l’autosatisfaction à un kilomètre. La preuve, il était venu avec sa copine, et il la draguait quand même. Elle espérait sincèrement que la jeune femme allait pouvoir ouvrir les yeux dans le courant de la soirée, car elle ne supportait pas quand on prenait les femmes pour des êtres faibles ou bien pour des objets. Elle le remit d’ailleurs gentiment à sa place, enfin, pour elle c’était gentiment et elle détourna son regard comme pour montrer que son attention était déjà passée à autre chose. Elle vit son prince de la soirée rire doucement, et elle lui fit un petit clin d’œil assez explicite. La blonde fit ensuite son entrée, et s’accrocha à ce Dorian comme à une bouée de sauvetage. Elle se berçait sûrement d’illusion et cela énervait Misha au plus haut point. La blonde fut suivie d’un petit bout de chou qui donna automatiquement le sourire à la jeune femme et qui semblait être dans l’entourage du beau Lewis. Elle écouta discrètement la conversation et appris que c’était le neveu du jeune homme. Elle tendit l’oreille tout en continuant de boire l’alcool qu’elle avait dans son verre. Alors qu’on leurs demandait d’aller à table, elle ne fut pas dupe. Elle remarqua assez clairement le regard de Tyson parcourir ses courbes féminines, et cela la fit encore plus sourire alors qu’elle prenait confiance en elle. Ce n’était jamais évident de draguer dans un autre pays, car on ne connait pas encore les coutumes et les habitudes des gens. Alors qu’elle s’installa à table, elle ne pu se retenir de chercher son frère du regard. Elle reposa ensuite son regard sur le jeune homme tout en disant d’une manière assez naturelle.

    « Ce n’est toujours pas très original, mais je m’appelle Misha »

    Elle espérait que le jeune homme allait se présenter à son tour, car sinon, elle serait assez vite lassée d’un trop grand caractère. Car il y a égo, et égo surdimensionné qui ne laisse aucune place à la conversation et au jeu qu’ils étaient sur le point de jouer. D’ailleurs, alors qu’elle demandait également le nom du petit prince, celui-ci décida de se cacher un peu en faisant son timide. Elle lui fit un grand sourire et apprécia qu’il lui tende la main en se présentant. Elle avait toujours respecté les enfants bien éduqué. Elle la lui serra donc doucement tout en souriant encore plus.

    « Enchantée de faire ta connaissance petit prince, moi je m’appelle Misha. »

    Elle venait de le dire à Lewis mais elle prenait quand même la peine de s’adresser directement au petit homme, comme pour lui faire comprendre qu’il avait autant d’importance que les autres adultes ici présents. Elle fut tout de même touchée de voir comment Tyson s’occupait de son neveu, et elle eut comme une sorte de moment nostalgique en se souvenant de sa propre enfance qui n’était pas si malheureuse que cela. D’ailleurs, alors que le petit commença à s’agiter, elle entendit une voix de femme l’appeler. Sûrement sa maman, ce qui la fit doucement sourire également. Après la remarque sur sa maman, Misha ne pu se retenir de rire doucement alors que les serveurs commencèrent à servir les vins. C’est alors que le petit lâcha une bombe qui fit doucement rougir Misha. Elle savait que les enfants avaient parfois des questions assez étranges, mais elle ne s’y attendait pas du tout. Elle écouta la suite tout en faisant de gros yeux. Elle tourna son regard vers Dorian tout en comprenant qu’il était bel et bien comme elle l’avait imaginé. Comment allait réagir sa copine ? Elle n’en avait aucune idée mais elle sentait que la soirée allait aller de mieux en mieux. Misha se contenta de se racler doucement la gorge tout en regardant Lewis.


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Tyson W. Lewis
▌INSCRIT LE : 25/06/2009
▌MESSAGES : 17446
▌AUTRES COMPTES : Léa S. Caldwell & C. Daniel Mc Arthur
▌AGE : 29
▌LOVE : MYSELF
▌CRÉDITS : Blondie
▌PSEUDO : Louise
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Ed Westwick ♥
MessageSujet: Re: Table 1   Mar 27 Mar - 13:48

    Le ton de la soirée était donné. Tyson avait repérée sa proie, une jeune blonde aux allures de poupée. Elle était la proie parfaite d'autant plus qu'elle semblait tellement sûre d'elle que cela lui donnait un aspect inaccessible qui charmait totalement Tyson. Ce soir, ce serait l'alcool qui accompagnerait et puis bien sûr cette sublime blonde pour la fin de la nuit. C'était du moins son objectif. Alors qu'elle venait de lui adressé la parole, Tyson l'avait gentiment remballé en soulignant que son approche était un peu naze. Cela le faisait rire de montrer d'entrée qu'il n'était pas facilement atteignable. Mais la réponse de la jeune femme lui arracha un mince sourire. Elle semblait elle aussi avoir posé une option sur le jeune Lewis, ce jeu s’annonçait plus qu'amusant et Tyson rétorqua, de but en blanc. Sans même levé le sourcil ni même prendre le temps de plonger son regard dans le sien, comme si la sincérité de ses parles étaient vraiment réelle.

    - C'est bien la seule chose que tu aura de moins ce soir.

    Tyson venait d'apprendre que Dorian, son soit disant meilleur ami lui avait caché sa relation avec Alice. Il n'était pas jaloux , loin de là. Alice était une simple amie avec qui Tyson avait fait à de nombreuses reprises la fête mais elle n'était vraiment pas au goût de Tyson. Il faut dire que les deux jeunes amis ne s'étaient jamais attirés et bien qu'ayant dormi de nombreuses fois dans le même lit, rien ne s'était passé. Donc ce n'était pas la jalousie qui animait la colère et la frustration de Tyson mais bien le faite qu'aucun d'entre eux n'avait pris le soin d'avertir Tyson. Dorian était quand même le meilleur ami de Tyson et Alice une bonne amie. Tyson n'allait pas laisser passer ça, et son regard noir traduisait sa haine. Dorian qui ne semblait pas tellement calculé la colère de son meilleur ami arriva vers lui et se mit à parler pendant de nombreuses secondes. Tyson ne le regardait même pas et il était tellement de mauvaises humeurs qu'il ne prit pas la peine de répondre gentiment.

    - Écoute Dorian, t'as sûrement mieux à faire que de venir blablater des excuses bidons, va servir à boire à ton nouveau copine et évite d'me parler.

    Ça avait été clair et direct. Il n'avait pas été sec et le ton qu'il avait employé n'était pas méchant mais simplement franc. Il ne voulait pas parler avec lui ce soir, il lui en voulait mais avant tout il ne voulait pas péter un scandale à cette soirée. Le petit Kenzo arriva en grande forme et il redonna le sourire à son oncle. Ce petit était une pile électrique sur patte et comme souvent, Tyson en avait la responsabilité. Léa n'était pas loin ce soir mais c'était sur la table de Tyson que le petit était convié. Les deux adultes s'étaient donc mis d'accord, Léa prenait du bon temps et Tyson s'occupait de Mini-doudou. Kenzo était très à l'aise avec les personnes et il ne manqua pas de faire le clown pour amuser la galerie. Tyson le regardait avec tendresse, il adorait ce petit.

    La soirée battait son plein et tous étaient réunit autours de la table. Le premier plan venait d'être servit et Tyson avait prit le soin de mettre une serviette autours du cou du petit. Il était tout calme depuis que sa maman l'avait grondé à travers la salle. Alors que la tension était déjà palpable, notamment entre Dorian et Tyson, Kenzo sans prévenir posa une question à son oncle. Et pas n'importe quelle question. Kenzo venait de demander à Tyson ce qu'était un orgasme. Il n'était pas rare que les enfants posent des questions étrangers puisqu'ils répétaient exactement ce que disait leurs parents et quand Tyson demanda à Kenzo pourquoi il lui avait posé cette question, la réponse fut exactement celle que Tyson aurait voulu. En effet, Tyson était bel et bien au courant de ce qui s'était passé entre Dorian et Léa. La jeune femme était venue chercher Kenzo un soir et sa tête était celle d'une femme qui se sentait coupable. Elle avait alors tout raconté à Tyson qui avait promis de tenir sa langue. Alors qu'il comptait lâcher la bombe durant cette soirée, Kenzo le prit de court et se fut parfait. Un moment magique. Tyson tourna alors le regard vers Dorian, un espèce de sourire satisfait au bout des lèvres. "Eh bien c'est une très bonne question Kenzo, laissons tonton Dorian y répondre puisqu'il semble être le principale intéressé."

_________________

    golden baby dans ton silence tu restes fier Golden Baby, c'en est assez, De courir te faire désirer, Dans ces lumières qui donnent vie à nos nuits, Golden Baby, sans tout pour plaire, Dans ton silence, tu restes fier, De croire en ce qui n'existerait pas, Et si tu veux de moi, On s'est finalement embrassés, Des mois sans silence, sans parler, Dans l'attente qui, de loin, m'a déchirée.
Revenir en haut Aller en bas

Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: Table 1   Dim 15 Avr - 14:07

    Dorian réalisait bien que quelque chose n’allait pas ce soir. Comme si Lewis était distant, et pourtant, le jeune homme ne comprenait pas pourquoi. Sa remarque sur les excuses bidons lui fit un peu mal, car il avait sincèrement tenté de le voir. Et encore plus depuis qu’il avait une petite fille. Il aurait également pu en vouloir à Tyson de n’être pas passé voir la petite, en tant que meilleur ami, cela aurait été la moindre des choses, mais il semblait que l’amitié qui liait les deux jeunes hommes mourrait petit à petit. Il ne se doutait pas un seul instant qu’il soit au courant pour lui et Léa. Et encore moins que la vérité allait éclater ce soir, sinon il ne serait sûrement pas venu. Tout commença à table, alors que Dorian avait Alice et Kenzo comme voisins de table. Il avait souvent gardé Kenzo, et joué avec lui, il ne se doutait donc pas que tout allait venir de lui. Il lui sourit néanmoins tout en écoutant le petit annoncer qu’il avait faim. C’est à ce moment là d’ailleurs qu’il entendit la voix de Léa. Il la regarda depuis sa table tout en se demandant si ce qui s’était passé entre eux avait réellement eu aucune importance pour lui. Il ne savait pas, mais il allait devoir discuter avec elle, et encore plus après la remarque qu’était sur le point de sortir Kenzo. Dorian prit donc le temps de servir de l’eau à Alice, tout en lui souriant, et ils se mirent à discuter de tout et de rien. Dorian ne savait pas pourquoi il ressentait autant de tension, mais il savait qu’il n’allait pas faire long ici. Il sentait la fatigue venir, et il avait tellement bossé ces derniers temps, sans compter sa fille, qu’il avait du mal à dormir une nuit complète. Dorian fut ensuite sorti de sa rêverie à la question du petit bout. Il se figea, comme un homme qui avait quelque chose à se reprocher. Il le regarda tout en espérant que ce n’était pas ce qu’il pensait. La confirmation ne se fit pas attendre, et il sentit une sueur froide lui parcourir le dos, alors qu’il aurait eu envie de partir en courant. Il regarda le jeune garçon qui souriait et il comprit que le petit n’avait pas réellement voulu lui faire du tord, mais qu’il posait des questions comme tous les enfants de son âge, sauf que malheureusement pour lui, ce n’était pas la question à poser, et encore moins devant autant de monde, et surtout devant Alice. Ils n’étaient pas ensemble à ce moment précis, mais il ne lui en avait pas réellement parlé non plus.

    Il en oublia tout d’ailleurs, les vents de Misha, les piques de Tyson, la beauté d’Alice. Il avait l’impression d’avoir fait quelque chose de mal alors que ce n’était pas le cas. Il avait ce sentiment d’être jugé, alors qu’elle n’avait pas dit non durant l’acte. Dorian avait toujours été un coureur de jupons, et Tyson le savait bien, ce n’était pas une première, et son comportement n’aurait pas dû choquer, et pourtant. A croire que le destin était en train de s’acharner contre lui, alors que le silence s’installa à la table. Il aurait aimé croiser le regard de Léa, pour lui faire comprendre qu’un truc clochait, mais il savait que cela ne ferait qu’empirer son cas. Lorsque son regard croisa celui de Tyson, il vit un sourire satisfait, et il comprit qu’il était donc passé dans le camp des ennemis. C’était peine perdue, les deux jeunes hommes ne semblaient plus sur la même longueur d’onde comme on dit. Lorsque Tyson demanda à Dorian une explication, ce dernier comprit qu’il était sur un chemin sans issus. Il allait devoir parler, et pire encore, il allait blesser des gens. Dorian regarda le petit et pris un ton assez gentil pour lui parler.

    « Tu apprendras ça plus tard Kenzo, ce sont des choses de grandes personnes… » Il regarda ensuite Tyson… « Tu parles d’un ami… Jamais je n’ai dévoilé tes secrets, et jamais je ne t’ai jugé, mais je vois que les temps change, et que tu es devenu une ordure… Le jeune homme se leva, sans même regarder les gens autour de lui. « Je vous souhaite une bonne soirée… Mais avec Tyson à votre table ça risque d’être dur… » Dorian alla chercher sa veste, saluer Sarah pour la prévenir de son départ, et il sorti appeler un taxi. N'avait-il pas le droit de trouver le bonheur lui aussi? Il faut croire que non...


_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Table 1   Aujourd'hui à 8:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Table 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table
» Table pour Mordheim en projet
» Ma table de démo pour Mordheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
x Madrillywood x :: Madrillywood City :: Las calles de la Fiesta :: Salle de Bal-