Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  

Bienvenue à MADRILLYWOOD ! Un petit message pour les 5 ans du forum vous attend, ici ! Toute l'équipe vous souhaite une excellente année ainsi que beaucoup de bonheur ! Très prochainement, la TEAM vous promet de nombreux PV ainsi que des scénario ICI... - Gossip Girl est de retour parmi nous, alors prenez garde à vous -


Partagez | 
 

 I'm a womanizer | Léa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: I'm a womanizer | Léa   Dim 27 Nov - 15:29


    Ce soir, Dorian avait décidé de laisser la petite princesse à sa sœur qui lui avait bien fait comprendre qu’elle serait capable de s’occuper d’elle sans soucis. Il n’avait pas été très rassuré en début de soirée, mais petit à petit l’alcool avait fait son effet. Il n’avait pas bu à s’en rendre malade, mais juste ce qu’il fallait pour oublier qu’il avait des responsabilités maintenant. C’est d’ailleurs ces pensées qui hantaient sa tête alors qu’il marchait sans trop savoir où. Ou en tout cas, inconsciemment, il avait envie de revenir à la source de tout ceci. Sa raison d’être, la raison de sa présence en Espagne. Cette école qui l’avait vu dans ses débuts, et qui lui avait fait connaître Kate. Le grand commencement de sa vie, pas très joyeux tout cela. Mais Dorian n’était pas venu ici pour pleurer, mais plus pour penser, faire une sorte de bilan de sa vie. Il était habillée d’un costume de marque noir, et d’une chemise blanche. Sa cravate avait disparue durant la soirée, il ne savait trop où et il s’en fichait clairement pour le moment. Il entra dans le bâtiment par le toit, vu qu’il y avait toujours ces escaliers en cas d’incendie, et il entra dans le bâtiment. Il alla directement dans la chambre des secrets, un endroit où il était certain de ne croiser personne. C’était d’ailleurs son but principal, mais il semblait que le destin avait envie de jouer un peu ce soir. Lorsqu’il ouvrit la porte, il vit clairement que la pièce était déjà occupée par une charmante jeune femme. Physiquement, elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à sa meilleure amie, mais il connaissait trop Louna pour savoir que ce n’était pas elle.

    « Léa…»

    Il ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait ici, et encore moins s’il allait rester, mais une voix lui disait que c’était un bon moyen pour réellement pouvoir tourner la page, que de parler, ou bien simplement, de reprendre son rôle de Don Juan. Il ne savait pas encore lequel il allait adopter, mais un sourire se dessinait déjà sur ses lèvres.


_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mer 30 Nov - 19:09

    Léa se rendait compte qu'elle passait de plus en plus de temps à l'université. C'est ici qu'elle avait finit de confectionner son book pour le présenter au célèbre couturier Jean Paul Gauthier. Elle avait eu une rendez vous avec lui aujourd'hui, ça y est, c'était fait. Cela faisait à la fois du bien de se dire que cette tonne de boulot avait enfin disparut mais elle avait le sentiment de ne pas avoir assez travailler. Elle attendait à présent le verdict du créateur. Léa avait laissé Kenzo en compagnie de Tyson, ce dernier avait insister pour l'avoir un peu avec lui ce soir et cela arrangeait bien Léa qui ignorait l'heure à laquelle l'entretient se terminait. Elle venait à l'instant de sortir. Son unique envie était de retrouver les lieu sur lesquels elle avait travaillé des heures et boire une coupe de champagne pour fêter tout ça. Elle allait le faire seule, face à son destin. Elle passa donc acheter une bouteille de champagne au supermarché et se rendit dans la salle des secrets de l'université de Madrillywood. Elle avait crée la robe de mariée ici, et elle en était particulièrement fière. Elle déboucha la bouteille et la but, directement au goulot. Elle retrouva sous la table basse de la chambre, un croquis de la robe. Elle sourit doucement, elle avait fait du bon travail, elle était certaine.

    Elle entendit alors un bruit venir de l'extérieur. Quelqu'un grimpait les escaliers de sécurité. Peut être que quelqu'un allait venir la faire déguerpir de là. Elle plissa alors les yeux et brandit sa bouteille au cas où elle devait se défendre. Mais elle reconnu assez rapidement Dorian, le meilleur ami de Louna. Elle se détendit alors mais garda son air surpris sur le visage.

    - Dorian ? Mais qu'est ce que tu fais là ?

    Elle réfléchit et se rendit compte que la question pouvait aisément lui être retourné. D'autant plus qu'elle avait une bouteille de champagne à la main et qu'une deuxième se cachait dans son sac.

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mer 14 Déc - 12:27

    Léa était déjà dans la pièce, une bouteille de champagne à la main. Elle avait d’ailleurs un air assez menaçant, comme si elle allait réellement lui lancer la bouteille dessus. Cela lui arracha un autre sourire à l’idée qu’elle puisse seulement croire avoir une chance de se défendre contre lui. Il ne comptait pas lui faire de mal, mais c’était assez drôle en fin de compte de jouer les méchants. Il s’approcha donc d’elle, sans jamais la quitter des yeux et toujours avec son petit air de gamin sur le visage.

    « J’ai entendu l’appel du champagne je crois… Et toi ? Tu comptais sincèrement m’assommer avec une bouteille ? Tu penses que tu aurais eu assez de force pour ça ? »

    Il ne pu se retenir de rire, elle l’avait souvent traité de bobet, mais une fois de plus n’était pas de trop il faut croire. Il était encore loin de se douter que la jeune femme avait encore une bouteille de champagne dans son sac, mais il allait très vite l’apprendre. Il s’approcha donc encore d’elle et espérait ne pas trop sentir l’alcool. Elle ne devait pas être encore au courant qu’il avait une petite fille, mais il se souvenait que la jeune femme avait eu quelques contacts avec son ex, dans le cadre de la mode.

    « Tu attends quelqu’un peu être ? Tu veux que je m’en aille ? En même temps, je te demande ça, mais je ne bougerais pas… »

    Il lui adressa un clin d’œil et s’assit sur le lit à côté d’elle. Il vit le croquis d’une robe de mariée et il eut en tête celui qui avait été dessiné pour Kate. Son sourire s’effaça assez rapidement alors que ces souvenirs revinrent dans son esprit. Il avait été si proche du bonheur, à croire que c’est toujours comme cela avec lui. 2 mariages, et deux bébés en routes, mais comme on dit, jamais deux sans trois. Il regarda la jeune femme tout en essayant de cacher sa peine.

    « Sinon, comment tu vas… depuis… »

    Il savait bien que la jeune femme n’avait pas dû vivre un moment très joyeux, mais il espérait surtout qu’elle soit passé à autre chose, comme lui l’avait fait avec Kate.




_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mer 28 Déc - 18:11

    Le champagne avait probablement tapé un peu sur le système de la jeune Lea puisque lorsqu'elle se rendit compte que quelqu'un arrivait par la porte de secours qui donnait sur l'escalier extérieure, elle avait brandit sa bouteille prête à la briser sur le crâne de son potentiel agresseur. Elle savait au fond d'elle que son poids de mouche ne permettrait jamais de faire le poids face à un homme mais elle avait le droit d'espérer et surtout de se défendre. Lea avait baissé la garde avec soulagement lorsqu’elle s'était rendu compte que c'était Dorian qui était là. Elle sourit en écoutant ses paroles, sentant l'ivresse grimper doucement à son esprit.

    - J'en ai suffisamment pour nous deux en plus. Lea fit signe vers son sac où une bouteille apparaissait un peu. Je n'aurais sans doute pas eu assez de force mais j'ai le droit de me défendre non ?

    Léa avait parler avec détermination et amusement. Elle avait toujours eu du mal à cerner Dorian, pour elle, c'était le meilleur ami de Louna et rien d'autre. Elle n'avait jamais vraiment eu d'avis sur lui mais ce soir était l'occasion ou jamais de fonder une opinion sur sa personne. Elle avait connu Kate par le biais de la mode mais elle n'avait jamais été une réelle amie de cette dernière. Cependant, elle connaissait un peu Faith par l'intermédiaire d'Adam et elle connaissait l'existence d'un ancien triangle amoureux assez dévastateur.

    - Pourquoi tu me le demande alors que ma réponse n'influencera pas ton comportement ?

    Léa avait déjà cerner Dorian. Elle l'assimilait d'office à Tyson. Ce n'est pas pour rien qu'ils avaient été longtemps meilleurs amis. Léa se demanda d'ailleurs pourquoi il n'était pas fourré avec lui en ce moment même. Lea regarda Dorian prendre place à ses côtés. Elle lui tendit la bouteille de champagne. Elle put apercevoir dans son regard comme une lueur de douleur. En voyant ce regard triste, Léa ne put s'empêcher de se remémorer le visage de son défunt mari. Elle chassa ses pensées, elle devait aller de l'avant, coute que coute.

    - Ca va .. je fais aller et je vais de l'avant. Je n'ai pas le choix de toute façon. Et toi , tu vas bien ?

    Ce soir, se retrouvaient deux âme brisées par l'amour, célibataire et parent d'un petit. Une situation peu facile à vivre, aussi bien pour un homme que pour une femme. Cette rencontre n'était peut-être pas si anodine que ça, finalement.

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Jeu 5 Jan - 23:25

    Le spectacle que vit Dorian en arrivant dans la pièce fut des plus drôles. Une femme, ayant à peine la force de soulever une bouteille qui menaçait de la lui exploser dans la figure, de quoi lui donner une bonne crise de rire. Il ne se doutait pas que la jeune femme savait exactement ce que c’était que d’être agressée, et jamais il ne se serait moqué de la situation s’il avait sut. Le jeune homme approcha donc lentement d’elle tout en remarquant qu’elle avait déjà pas mal bu le liquide dans la bouteille et que donc elle n’aurait pas entièrement toute sa tête durant cette soirée. Que demander de plus qu’une sublime femme, totalement ivre et à sa merci.

    « Oui tu as largement le droit de te défendre mais il faut rester réalise ma chérie. Et tant mieux que tu en as assez pour moi, sinon je te l’aurais confisquée. »

    Il vit parfaitement l’autre bouteille, sachant qu’il n’allait pas non plus tout boire, et qu’il comptait la raccompagner chez elle en fin de soirée. Dorian savait très bien qu’il était une énigme pour la jeune femme, car il avait tendance à être un autre homme en présence de Louna, sa meilleure amie. Il ne se doutait pas que la jeune femme connaissait Faith, mais pour lui, elle tout autant que Kate c’était du passé. Il laissa d’ailleurs échapper un petit rire par la suite tout en la regardant comme un chasseur regarde sa proie.

    « Et bien, si tu argumentais assez bien ta réponse, du genre : un homme va venir te casser la gueule, et bien j’aurais pu changer d’avis. »

    Dorian ne se considérait pas tellement comme un Don Juan, enfin plus comme tel. Il savait qu’il avait encore quelques armes de séduction, mais il se rendait bien compte qu’il n’était plus en course. Il avait trop souffert à cause des femmes et c’était sûrement marqué sur son visage. Les femmes n’appréciaient plus les hommes poètes torturés, et lui ne savait plus vraiment comment faire autrement. Il but donc une gorgée du champagne de la jeune femme tout en lui rendant la bouteille alors qu’il demandait de ses nouvelles. S’il y avait bien une femme ici qui pouvaient le comprendre, c’était elle, et encore, son mec ne l’avait pas quitté pour une autre, ce que Kate avait fait…

    « C’est le plus important, il faut se dire que la vie continue, et que certaines personnes comptent sur nous. Moi, je digère mal le fait de m’être fait largué et avoir par cette fille, et encore moins de m’être fait avoir récemment par une autre. Mais je ne regrette pas ma fille, et encore moins d’être ici, en tant que célibataire. »

    Le jeune homme lui adressa son fameux clin d’œil, histoire de détendre un peu l’ambiance qui se voulait déprimante pour le moment. Il avait envie de lui remonter le moral, et de se prouver qu’il n’était plus en dehors de la course.



_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mar 10 Jan - 14:29

    Léa avait passé sa vie à se battre, contre tout un tas de chose. Elle avait commencé son premier combat contre le vide paternel, auquel elle avait rajouté le combat contre le deuil de la disparition de sa mère. Ensuite, elle s'était battue contre l'amour, puis la mort, l'agression, la maladie. La vie de Léa était un ring géant où elle combattait en permanence. La vie n'avait pas été simple et le moindre évènement bouleversait Lea. Sans réfléchir, elle avait voulu agressé Dorian, sans savoir que c'était lui, elle cherchait juste, à présent, à anticiper sur les autres, sur le mal. Le soulagement fut immense quand elle reconnue Dorian. Son ivresse et sa gentillesse reprirent le dessus.

    - Je ne suis pas ta chérie, et la réalité me dépasse souvent alors je fais comme je peux. Si tu avais essayé de me prendre mon champagne, il est possible qu'une seconde force serait venue de très loin et là j'aurais pu te battre.

    Léa sourit doucement, c'était triste de se dire que la recherche de l'ivresse aurait pu la rendre violente, bien que tout ceci soit utopique, puisqu'elle ne pourrait jamais se battre, ni contre Dorian ni contre personne. Elle se sentait terriblement vulnérable à cet instant, et même la présence de Dorian ne la rassura pas. Elle avait toujours la sensation que le mal allait surgir de n'importe où. En pensant à ceci, un déclic se fit dans son esprit. Elle devait sortir de cette tristesse. C'était décidé, à présent elle croquerait la vie à pleine dent.

    - Peut être que, tout simplement, je n'ai pas envie que t'en aille ..

    Elle avait laissé, dans sa voix, un brin de malice même si elle était toujours ponctuée de cette tristesse naturelle qui ne la quitterait pas de si tôt. Dorian et Léa, deux personnes trompé par l'amour, délaissé, avec pour seule compagnie un bambin. Bien sûr, l'amour qu'ils portaient respectivement à leurs enfants étaient puissant mais cela ne remplaçait pas la douleur que pouvait procurer l'amour.

    - Je suis désolée pour tout ce qui t'ai arrivé .. je n'ai jamais vraiment porté attention à toi, Louna le faisait très bien d'après moi, et je me sens idiote de pas avoir chercher à te connaître davantage.

    Léa rigola doucement au clin d'oeil que lui avait adressé Dorian. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vraiment rigolé. Le son de son propre rire lui manquait. Léa attrapa la bouteille de champagne qui se trouvait entre les mains de Dorian, elle en but quelques gorgées.

    - Dis moi Dorian, tu penses qu'on aura le droit à une seconde chance ?

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Sam 14 Jan - 23:40

    Léa et Dorian avaient bien plus de points en commun qu’ils ne le pensaient. Ils avaient tout deux été si proches du bonheur parfait, et la vie semblait s’amuser à le leur retirer quelques secondes avant l’extase. Dorian s’était forgé une armure comme on dit, mais il se doutait bien que ce n’était pas le cas de la jeune femme qui se trouvait en face de lui. Il se demandait parfois s’il serait heureux un jour, mais ça, seul l’avenir le lui dira. En entendant la remarque de la jeune femme, il ne pu se retenir de rire légèrement. Elle était tellement mignonne dans ce genre de moment, tout comme Louna, et pourtant, il remarquait assez bien la différence, à croire qu’il connaissait trop sa meilleure amie.

    « Ohhhh sois ma chérie le temps d’une soirée, c’est si difficile ? Tu préfères que je t’appelles princesse ? Et … j’aurais aimé voir ça, tu dois être encore plus sexy quand tu joues les femmes fortes. »

    C’était du Dorian dans toute sa splendeur, à tenter de provoquer la jeune femme pour qu’elle lui tombe dans les bras, mais il se doutait bien qu’avec elle ce ne serait pas le cas. Le jeune homme espérait juste qu’elle ne se sentait pas en danger en sa présence, mais bien en sécurité, il ne voudrait pas lui faire peur non plus. En entendant ses mots, un sourire assez intéressant se dessina sur son visage. Elle était donc officiellement en train d’entrer dans son jeu ou alors qu’elle avait envie de se brûler tout simplement. Elle était tombée sur la bonne personne.

    « J’aime mieux ça… très intéressant, une raison particulière à cette envie de ma présence ? »

    Dorian se sentait presque pousser des ails à la seule pensée de passer une soirée avec une femme aussi belle que Léa. Mais, son euphorie s’envola lorsqu’elle fit une seconde remarque. Il savait bien qu’elle était trop occupée avec ce Lewis, et ce Greystone, d’ailleurs, il ne devait absolument pas mentionner ce dernier, vu que c’était en grande partie de sa faute ce qui lui était arrivé.

    « T’en fait pas, j’ai survécu deux fois, ça prouve que je ne suis pas une mauviette. Et pareil pour toi, tu n’étais que la Louna plus mature dans ma tête, et je n’ai jamais pris le temps de te connaître non plus. »

    En entendant son rire, il réalisa qu’il venait d’accomplir une sorte d’exploit et il en fut assez fière. Cela devait faire un bon moment que la jeune femme n’avait pas été séduite, et il n’avait pas séduit depuis longtemps, autant dire qu’il avait envie d’y remédier assez rapidement. Il lui laissa ensuite la bouteille tout en souriant. Il passa lentement sa main sur la joue de la jeune femme.

    « Je pense, si on y croit… Et si on reste ouvert à tout ce qui peut nous arriver, car avant la seconde chance, il faut panser les blessures. »



_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mar 24 Jan - 11:49

    Lea ne se sentait pas aussi forte qu'avant. Souvent, elle repensais au jour tragique, lorsqu'elle avait appris la mort de son mari. Tout son monde s'était écrouler en l'espace d'une seconde et son cœur était tombé en miette. Elle avait eu pendant longtemps le sentiment que tout le bonheur l'avait quitté. La seule personne pour qui elle s'était réellement battue contre la tristesse n'était autre que son propre fils, Kenzo. Il avait été privé de son père et elle se devait d'être présente pour lui. Ce petit, elle y tenait comme à la prunelle de ses propres yeux et grâce à l'aide de son entourage, elle s'était relevée et avait combattu. Rien n'avait été facile mais doucement elle reprenait du poil de la bête. Depuis quelques temps, elle s'était tourné vers la gente masculine mais elle était totalement perdue. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait vraiment alors bien souvent elle se laissait allez à ses envies instinctives. En compagnie de Dorian, elle sentait à nouveau toutes ses envies prendre le dessus, elle se promit intérieurement de ne pas craquer mais elle savait qu'une pensée inverse pouvait rapidement prendre le dessus.

    - Oui c'est difficile, tu m'appellera Léa, c'est clair ? Tu insinue que je suis sexy en temps normal ? C'est flatteur ..

    Et voilà, son petit sourire en coin dès le début de ses paroles l'avait trahit. Elle voulait jouer, et elle l'avait fait comprendre contre son gré. Il faut dire que Dorian était très attirant, et surtout il semblait la comprendre. Elle venait très clairement de lui faire comprendre qu'elle avait envie qu'il reste en sa compagnie. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait dit ça, sa volonté spontanée avait été une fois de plus beaucoup trop puissante.

    - Je sais pas, c'est une .. simple envie.

    Léa sourit avec un léger air coquin et se mordit la lèvre inférieure. Elle ne savait pas du tout ce qu'elle faisait, l'alcool aidant sûrement et peut être qu'après tout, un peu de flirt ne lui ferait pas de mal. Si Léa et Dorian ne s'était jamais vraiment parler, c'était peut être aussi à cause de leur relation respective, Dorian ne supportait pas Adam, et Léa entretenait une relation assez importante avec lui, tout était fait pour que leur chemin ne se rencontre jamais. Mais visiblement, ce soir, tout serait différent. Léa découvrait un jeune homme blessé par l'amour mais néanmoins attirant et gentil. Lea sourit doucement à ces paroles.

    - Ce n'est pas très difficile d'être moins fofolle que Louna.

    En repensant à sa sœur, elle sentit un petit pincement au cœur. Louna était sa chair et son sang et la simple pensée de son sourire remplissait son regard d'étincelles. Alors qu'elle venait d'attraper la bouteille entre ses doigts, elle sentit la main de Dorian caresser son visage. Elle hochait lentement la tête, il avait raison, les blessures devaient être au préalable cicatrisée pour réellement avancé. Léa attrapa la main de Dorian et referma ses petits doigts frais autours de sa main.

    - Tu dois avoir raison. Je ressens l'envie d'avancer, de faire ce dont j'ai envie, mais quelque chose m'en empêche ..

    C'était un véritable appel à l'aide, Dorian était le seul ce soir, à pouvoir la faire s'évader et rêver.

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Dim 5 Fév - 17:36

    Dorian était le genre d’homme à devenir un peu moins accessible au fur et à mesure qu’il vivait des déceptions. Après la mort de sa femme Emilie, Kate avait bien galérer avant d’avoir accès à son cœur, et depuis Kate, il avait encore plus barricadé ce dernier, de peur de ne souffrir encore plus par la suite. Il se doutait que dans le cas des femmes, ce n’était pas réellement pareil, il en avait vu des exemples, mais il espérait bien que Léa ne se laisse plus border d’illusion comme lui s’était laissé aller avec Kate alors qu’il aurait dû écouter sa voix intérieur qui lui disait de ne plus donner accès à son cœur. Il avait décidé donc de prendre la vie comme elle venait, tout en profitant de chaque instant. Et même s’il était en train de tomber amoureux d’une femme, il espérait pouvoir changer d’avis en sortant avec d’autres, pour réaliser combien sa liberté était importante. Il apprécia d’ailleurs par la suite qu’elle fasse preuve de caractère, un trait qui attirait encore plus le jeune homme. C’est donc avec un grand sourire qu’il décida de lui répondre.

    « Clair comme de l’eau de source ma belle… Et j’avoue que tu es sexy tous les jours, mais ne prend pas la grosse tête. »

    Le jeune homme avait fait clairement exprès de l’appeler ma belle par la suite, sachant très bien qu’elle n’allait pas apprécier, mais Dorian ne serait pas Dorian s’il ne faisait pas un peu son chieur comme on dit. Elle avait envie de jouer, et lui aussi, autant dire qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, et qu’il allait pouvoir remettre en pratique ses talents de Don Juan. En entendant ensuite sa remarque, il lui adressa un clin d’œil.

    « Vos envies sont donc les miennes jeune demoiselle… »

    Il ne vit que ses lèvres durant quelques secondes, cette petite morsure lui donnait envie d’y gouter également. Il était bien entendu conscient qu’elle avait bu, mais pour le moment il s’en fichait comme de sa première copine. Il avait aussi envie de s’amuser, et tant qu’elle ne dirait pas stop, il ne comptait pas s’arrêter. Le temps d’une nuit, il allait donc braver les interdits, et redonner à cette femme sa confiance en elle. Elle était belle, et sublime, et elle devait le savoir, quoi de mieux qu’une nuit en compagnie d’un homme comme lui pour le réaliser. Un petit sourire se dessina encore et toujours sur son visage en entendant ses mots.

    « J’avoue, mais tu n’en restais pas moins mystérieuse, et attirante tout de même. »

    Et elle n’était surtout pas sa meilleure amie, car coucher avec Louna, c’était hors de question même s’il lui en avait fait des avances, c’était souvent pour rire. Alors qu’il venait de caresser son visage, il apprécia le contact de ses mains. Il y déposa un baiser dessus tout en souriant encore plus. Il murmura ensuite les prochaines paroles.

    « Laisse toi aller ce soir, ne pense plus à rien, laisse moi m’occuper de toi, et écoute tes envies. Il n’y aura aucune conséquences, je peux te le promettre. »

    Dorian ne savait pas si ces mots allaient l’aider, mais il avait été sincère. Il ne mentait jamais aux femmes, et ce soir, il comptait faire d’elle le centre de son univers, pour la faire sentir spéciale et qu’elle se sente mieux et plus en confiance par la suite. C’est donc pour cela qu’il posa sans prévenir ses lèvres sur les siennes.


_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Jeu 16 Fév - 17:28

    Le champagne avait pris définitivement possession de l'esprit de Léa et ce soir là, elle avait envie de s'amuser. Elle était venue dans la chambre des secrets dans le but de se souler pour fêter son poste chez Gauthier. Mais un évènement beaucoup plus amusant était arrivé, Dorian avait fait son apparition et tout s'était chamboulé dans l'esprit de la jeune Caldwell. Elle ne savait pas trop où tout cela allait la mener, elle était surtout soul et triste. La tristesse s'évaporait avec l'alcool et la présence masculine de Dorian. Elle sautait un peu sur tout ce qui bougeait en ce moment, peut être avait-elle besoin de se prouver à elle même qu'elle était encore une femme active et dans le coup. Elle s'amusait à remettre Dorian à sa place. C'était plus un jeu de provocation plutôt qu'une réalité. Au final, au fond d'elle, elle aimait que Dorian l'appelle ainsi. Léa, en entendant Dorian récidiver en l'appelant "ma belle" porta son index devant la bouche du jeune homme et plongea son regard intense dans le sien.

    - Pas si clair que ça visiblement. Je me donne la peine d'être sexy à chaque seconde, j'aime qu'on le reconnaisse !

    Léa eut une petit rire amusé. Ce n'était aucunement vrai et ces dernières semaines, elle ne s'était jamais senti aussi moche et délaissé. Mais il faut dire qu'elle sortait d'un entretient avec un grand styliste et que pour l'occasion, elle s'était fait particulièrement belle. Les paroles de Dorian firent vibrer la jeune femme. Elle savait que ce qu'il disait n'était pas vrai, mais elle aimait se le faire croire. Et puis, l'alcool aidait à lui faire croire qu'il était réellement intéressé par elle. L'esprit embrumé de Léa laissa encore une fois échapper un rire devant le clin d’œil de Dorian.

    - Toutes mes envies ?

    Elle laissa un peu de suspend à sa phrase, comme pour lui montrer qu'elle avait un tas d'envie qui trottai dans sa tête et qu'elle était sur le point de les réaliser. Dorian était simplement charmant, attirant et sexy. Son petit côté charmeur le rendait irrésistible et Léa se retenait pour ne pas lui sauter dessus. Léa porta la bouteille à ses lèvres en écoutant le jeune homme et adopta une tête surprise et flatter.

    - Ça veut dire que tu m'avais déjà remarqué avant ?

    Cette idée lui plaisait, sincèrement. Léa dévorait Dorian du regard, sans aucune retenue. Elle fixait ses lèvres, ses yeux, chaque trait de son visage, et sans s'en rendre compte, elle se mordit la lèvre inférieur d'envie. Le premier contact physique fut établit par Dorian qui avait porté sa main au visage de Léa. Ce simple contact avait donné de sacré frisson à la jeune femme qui espérait que ce ne soit pas les derniers de la soirée. Alors qu'il lui murmurait des paroles toutes plus belles les unes que les autres, il posa ses lèvres sur les siennes. Elle fut surprise mais adoré cette façon qu'il avait eu de prendre possession de ses lèvres. Comme s'il avait entendu les hurlements intérieurs de Léa. Alors qu'il allait quitter les lèvres de la jeune femme, elle plaqua ses deux mains sur la nuque du jeune homme, glissant ses doigts dans ses cheveux et lui murmurant à quelques centimètres de ces lèvres, "Ne t'arrête pas .."

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mer 22 Fév - 20:00

    Dorian n’avait plus aucune conscience. Il savait bien que ce n’était pas juste de séduire une femme qui avait déjà bu. Elle n’était pas en possession de tous ses moyens, et elle ne pouvait donc clairement pas se défendre. Mais c’était Léa dans l’histoire, elle n’avait pas d’homme dans sa vie et donc elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait. Il partait du principe qu’il la respectait assez pour ne pas tenter de lui faire de mal. De plus, si elle n’avait plus envie de parler de cette nuit par la suite et bien il ne serait pas contre. Tant qu’elle gardait à l’esprit qu’il ne comptait pas se mettre en couple avec elle, tout allait bien pour lui. Il aimait la provoquer, et lui faire perdre la tête. Il savait que c’était son petit côté chiant qui mettait les filles à ses pieds, et il était clairement en train de le tester avec la jeune femme. Elle mit ensuite un doigt sur sa bouche et un sourire se dessina sur cette dernière.

    « J’aime enfreindre les règles… Et je le reconnais, mais je ne le dirais que quand tu le mériteras, comme en ce moment. »

    Dorian se doutait bien que la jeune femme n’était pas du genre à se pouponner durant des heures, mais avec ce compliment, il espérait qu’elle allait reprendre confiance en elle, et recommencer à se trouver belle. Ce n’est qu’avec un peu d’aide extérieur qu’il allait pouvoir y arriver. Dorian était sincèrement intéressé par elle, mais pas pour en faire la femme de sa vie. Et il ne la forçait en rien, il voulait simplement profiter du moment présent, et s’amuser comme il avait si souvent l’habitude de le faire. Il lui fit ensuite un clin d’œil en entendant sa question et il répondit d’une voix assez masculine.

    « Toutes… sans exceptions… »

    Il ne pensait pas qu’elle aurait des envies très tordues, donc il était dans un sens rassuré. Et puis, il savait tout faire, et il avait déjà tout fait donc il ne pouvait qu’assurer. Il voyait bien dans les yeux de la jeune femme qu’elle était totalement accro, et il se mit doucement à rire lorsqu’elle bu en lui posant la question. Il lui adressa ensuite un grand sourire tout en s’approchant encore plus d’elle.

    « Comment ne pas te remarquer… »

    Il sentait clairement la tension dans la pièce et il était content de voir que la jeune femme reprenait doucement confiance en elle. Il se sentait à nouveau puissant, le Don Juan qu’il avait toujours été, et elle était tellement belle, comment ne pas craquer face à une déesse comme elle. A cet instant, plus rien n’existait autour de lui et ils étaient seuls au monde. Il décida donc de passer un peu à l’action, en l’embrassant. Et alors qu’il comptait reprendre son souffle, il fut surpris de la réaction de la jeune femme. C’était bien plus qu’il n’en attendait. Il ne pu retenir des frissons en sentant sa main dans ses cheveux, et il la regarda dans les yeux. Il ne répondit rien par sa voix, mais il repris possession de ses lèvres d’une manière bien plus intense et passionnée tout en faisant basculer la jeune femme sur le lit. Autant dire qu’à présent, personne ne pouvait plus l’arrêter… Il allait lui faire l’amour, comme encore personne ne lui l’avait fait. L’ancien Dorian était de retour… le temps d’une nuit.



_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lea S. Caldwell
▌INSCRIT LE : 13/05/2010
▌MESSAGES : 1357
▌AUTRES COMPTES : Tyson Willy Lewis
▌AGE : 30
▌LOVE : There is an explosion
▌CRÉDITS : Cheryl Cole.
▌PSEUDO : Louise.
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: McKinley.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Cheryl Cole. ♥
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Dim 18 Mar - 12:03

    Dorian avait les mots, il avait la lueur triste dans le regard qui faisait croire à Léa qu'il comprenait et partageait sa douleur. Après tout, leurs destins étaient similaires, ils avaient soufferts à leur manière pour finir au même stade, le cœur brisé par l'amour et la douleur. Ils étaient dans la même situation, un enfant un charge et une vie encore longue. A cet instant, Léa ignorait que Dorian était en couple avec quelqu'un d'autre, elle ne le savait pas et puis même, cela n'aurait rien changer à la fin de cette soirée. Léa se sentait seule, beaucoup trop seule et même si sa réussite professionnelle était brillante, cela ne lui suffisait plus. Elle avait un fils merveilleux, une famille présente mais son cœur était définitivement allergique à la solitude et seul les bras rassurants d'un homme pouvait combler ce sentiment de vide qu'elle ressentait.

    La soirée était totalement improvisée, jamais Léa n'aurait imaginer tomber dans les bras de Dorian ce soir là. Elle avait eu envie simplement de boire pour fêter son contrat, elle avait prévu de fêter ça seule mais le destin avait mis Dorian sur son chemin et l'évidence était apparut. Léa se sentait belle avec lui. Il avait un espèce de don, intouchable et incompréhensible qui faisait que Léa tombait sous son charme. Elle avait beau se crier qu'elle ne devait pas craquer, elle avait beau adopter une attitude froide et distante, elle n'avait envie que d'une chose, de lui. L'alcool la dévergondait un peu, il est vrai qu'au naturelle et sobre, Léa n'était pas une femme très fun, elle avait souffert pour qu'autre chose et à présent, Dorian lui avait donner l'envie de s'amuser et de prendre sa revanche sur les dernières années de tristesse et de douleur qu'elle avait endurée.

    Un jeu de séduction s'était installé, et les deux futurs amants allaient jouer, se chercher, jusqu'à ce qu'ils se trouvent définitivement. Léa n'avait plus la force de lui répondre, elle était littéralement perdu dans son regard brillant et profond, elle avait juste envie de l'embrasser, de sentir sa force l'encercler. Elle n'était pas amoureux, elle était juste sous le charme d'un homme. Elle avait le droit, tout comme les autres. Elle avait le droit de vivre. Elle oublia alors Nolan, son fils, son aventure avec Lowan, les représailles qui suivront, la réputations, les langues de vipères, tout, elle oublia tout pour se consacrer entièrement à Dorian. Avec lui, elle se sentait belle, importante, sexy, unique et c'est exactement ce dont elle avait besoin actuellement. Elle ne trompait personne, elle était libre de s'adonner à cet homme puissant et attirant. Alors qu'il avait posé ses lèvres sur les siennes, Léa lui demanda ne pas s'arrêter. Elle voulait encore sentir ses lèvres contre les siennes, elle voulait sentir son souffle sur sa peau, elle voulait sentir le poids d'un homme sur son corps. Alors qu'il l'embrassait plus fougueusement, il la fit basculer sur le lit. Léa se retrouva donc en dessous de Dorian, elle entoura son cou de ses petites mains et glissa ses doigts sous la chemise de Dorian, avant de venir déboutonner cette même chemise et découvrir un torse musclé et très appétissant. Léa prit une nouvelle fois possession de ses lèvres, en dévorant ses lèvres inférieures. Cette nuit allait être magique et Léa aurait voulu qu'elle dure une vie entière.

_________________

    MY LITTLE BOY. Je me battrais pour t'offrir le meilleur des avenirs, je serais une mère présente à tes côtés pour guider chacun de tes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dorian W. Livingston
▌INSCRIT LE : 01/05/2010
▌MESSAGES : 975
▌AUTRES COMPTES : Sarah&Hayden
▌AGE : 28
▌LOVE : Mes princesses
▌CRÉDITS : Bazzart & tumblr
▌PSEUDO : Aline
▌DISPO POUR RP : • ON •

|- > A PROPOSITO DE YO
♥ RESIDENCE: Haight Ashbury.
♥ I WRITE:
♥ AVATAR: Robert T. Pattinson
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   Mar 3 Avr - 15:20

    Dorian était en partie sincère avec la jeune femme, mais en tant qu’homme, il n’était pas dans son habitude de se morfondre. Il gardait ses soucis pour lui, alors que la jeune femme semblait avoir grandement besoin de parler. Comment briser la glace sans y laisser lui aussi des plumes. Il n’avait donc pas le choix, et il savait qu’un lien entre eux allait se créer après cela. Et puis, techniquement, Dorian n’était pas encore en couple avec la belle Alice vu qu’ils ne s’étaient vu qu’une seule fois. Et puis, personne n’était sensé savoir ce qui se passerait dans cette pièce secrète, c’était le cas de le dire. Il se sentait totalement libre de faire tout ce don il avait envie, et elle semblait du même avis que lui.

    L’alcool, et leur sentiment de solitude venaient d’avoir raison d’eux, et même si Dorian avait eu l’envie de se trouver une partenaire pour la nuit, rien de tout ceci n’était prémédité. Il laissait faire les choses, se laissait aller au gré de ses envies, sans penser aux conséquences. Il retrouvait le Dorian qu’il avait été lors de son arrivée en Espagne. Il savait très bien que la jeune femme n’était pas une fille facile, et il n’était en rien en train de l’utilisée. Qu’on le croit ou non, il avait sincèrement envie de l’aider, et il sentait qu’en lui montrant combien elle était belle et désirable, il allait y parvenir. Il était encore loin de s’imaginer qu’elle allait être totalement consentante pour réaliser son plus grand fantasme.

    Le premier baiser fut magique, et la voix de la jeune femme lui demandant de ne pas s’arrêter le fit doucement sourire. Il pouvait donc encore mettre une femme dans ces états, et cette pensée de puissance le ravi encore plus. Elle était en train de combler son égo tout autant qu’il était en train de la combler. Il la fit basculer sur le lit, et ne cessa de l’embrasser alors que ses mains parcouraient lentement le corps de la jeune femme. Sa peau ne pu se retenir de frémir alors que la jeune femme fit passer ses mains sous son haut, et il réalisa combien lui aussi était à fleur de peau. Il devait se l’avouer, il n’avait plus rien fait depuis des semaines, et cela lui avait manqué. Il gémit doucement lorsqu’elle lui mordit la lèvre et il apprécia la tournure que prenaient les choses. Il décida donc de prendre les choses en main, et il commença par retirer le haut de la jeune femme, puis le sien. Il avait envie de sentir la peau brûlante de Léa contre la sienne. Ses lèvres descendirent ensuite dans le cou de la jeune femme et il la mordit doucement comme pour se venger. Il détacha le soutien gorge très sexy de Léa pour ensuite commencer à s’occuper du bas. Il fallait l’avouer, la température de la pièce avait affreusement augmenté, et ils n’allaient pas se plaindre d’être presque totalement nu.


_________________
Dorian William Livingston
I know you’ve suffered but I don’t want you to hide. It’s cold and loveless, I won’t let you be denied. Soothing, I’ll make you feel pure. And trust me, you can be sure. I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty’s not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart... ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm a womanizer | Léa   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm a womanizer | Léa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
x Madrillywood x :: Madrillywood City :: Las calles de Cultura :: Complexe Universitaire :: La chambre des secrets-